mercredi 26 avril 2017

Hot Love - L'intégrale



Auteur : Cécile Chomin

Editeur : Harlequin
Collection : &H poche
Roman - Romance contemporaine - Amour - Amis - Famille - Mariage - Humour
Pages : 752
Parution : 1er février 2017













Synopsis :
 
Ils se détestent... pour mieux s'aimer
Découvrez la vie d’un groupe d’amis aussi drôles et attachants que fous. Au programme : des disputes, des rencontres, les préparatifs de deux mariages, l’écriture d’un roman, des vacances paradisiaques sous les tropiques, des cohabitations forcées, des secrets inavoués, un chat voleur de culotte, un directeur d’hôtel névrosé, une meilleure amie givrée et surtout… de l’amour et de la bonne humeur !
 
Trois romans, trois happy ends et des fous rires garantis. 
 
Hot Love Challenge


Lydia, 28 ans passés, célibataire, pas de chat ni de chien, encore moins de poisson rouge et même pas de plantes vertes car de toute façon elles crèvent au bout de deux jours en sa compagnie. Bref, elle est plutôt du genre a bien faire la fête le week-end et justement elle préfère les week-ends à la semaine. Et oui, la semaine c'est là où il y a le plus de jours et il faut aller travailler... Ce matin, le réveil est difficile pour Lydia car elle a encore fait la fête la veille au soir mais elle déteste être en retard et devoir se justifier auprès de Monsieur Casse-couilles ou plutôt Monsieur Assèche-vagin comme elle surnomme l'homme qui peut refroidir sa libido rien qu'en passant derrière elle, son patron Julien Beaume. Qu'est-ce qui peut autant l'horripiler ? Eh bien ce salopard est beau et il le sait !! Soyons honnêtes, il est carrément à tomber pour toute femme normalement constituée.
 
Lydia le connaît depuis l'âge de 15 ans et la 1ère fois qu'elle l'a vu c'était au stade de son village où elle rejoignait les copains et comme tous les ados qui voulait fanfaronner devant les nanas, il jouait au foot. Cette rencontre ne sait pas vraiment bien passée et, bien souvent, Julien la remettait à sa place. Faute de réplique cinglante, elle s'est mise à le détester.
Dans ce village, ils formaient une bande copains : Lydia, son frère Jean, Damien l'amoureux transi secret de Lydia, sa meilleure amie Sophia, Paul le Cyrano de Sophia, mais aussi Angie surnommée par Lydia "La pouffiasse", et l'incontournable Julien qui a vite sympathisé avec Jean le frère de Lydia.
 
Lorsqu'elle est montée à Paris pour y trouver du travail (un peu sur un coup de tête) elle s'est retrouvée face à un problème. Après avoir envoyé "x" CV, Lydia n'avait toujours pas d'emploi... C'est grâce à son frère qu'elle trouva le poste qu'elle occupe actuellement : assistante pour "Monsieur Ducon" Julien Beaume.
Leur quotidien est assez mouvementé à l'agence, Julien à instaurer le vouvoiement entre eux (alors qu'ils se connaissent depuis l'époque où ils étaient bourrés d'hormones et de boutons) et Lydia ne rate pas une occasion de lui rentrer dans le lard.

Lydia n'est pas au bout de sa peine puisque l'ambiance va devenir de plus en plus électrique au premier instant où elle sera en congés, congés prévus depuis longtemps suite à l'annonce du mariage de sa meilleure amie Sophia avec Paul.

En effet, Julien n'a pas trouvé mieux que d'imposer à Lydia de faire la route ensemble en voiture (bien entendu en tant que meilleur ami du frère de Lydia, il est lui aussi invité au mariage) ce qui permettrait de clôturer quelques dossiers et il prévoit même de continuer à travailler avec elle pendant cette semaine de congés car il reste des dossiers chauds bouillants. Les nerfs de Lydia vont alors se mettre à chauffer...

J-7 avant le grand jour, Lydia en tant que témoin de mariage est réquisitionnée pour aider aux derniers préparatifs, privilège réjouissant aux yeux de Lydia. Mais ces 7 journées vont êtres très chaotiques pour Lydia !! De quoi massacrer son humeur... et rien ne va se passer comme prévu...
 
 
 
Hot Love Disaster
 
 
Maïa est la meilleure amie de Lydia, qu'elle connaît depuis leurs études en Fac de lettres. Toutes les deux sont montées à Paris pour échapper à leur petit village du sud. Maïa est belle et dynamique et ne veut en aucun cas se fixer avec quelqu'un. Pour elle, rien de telle que des aventures sans lendemain. Elle est écrivain et elle est un peu en panne sèche. Elle a en fait le syndrome de la page blanche...
 
Son éditeur lui impose l'écriture d'un roman policier. Et en plus de lui imposer ce thème, il lui impose également de s'immerger parmi de vrais policiers. Il sait qu'elle est en panne d'écriture en ce moment et c'est pour cela qu'il lui impose certaines règles. Mais voilà, où trouver une équipe de flic qui soit d'accord de prendre sous son aile sa jeune écrivain ? Il se souvient d'un dîner parmi les amis de Maïa, et se souvient notamment d'un certain François qui avait parlé de son boulot de flic pendant la soirée.
 
François c'est le frère de Sophia, l'amie proche de Lydia qui s'est mariée avec Paul (Hot Love Challenge). Jules, l'éditeur de Maïa, a le bras long et il a réussi à ce que Maïa soit prise sous l'aile de François.
 
François n'a pas le choix car l'ordre vient d'en haut mais l'énervement s'empare de lui de savoir qu'il va devoir se coltiner un "écrivaillon".
Tout ceci énerve un peu Maïa car déjà d'une, comment écrire un bon livre quand le sujet vous soûle ? Et de deux, elle va devoir suivre comme un toutou un mec qu'elle ne connaît pas mis à part l'avoir croisé une fois lors d'une soirée. Elle ne se souvenait même plus de lui.
Et quelle n'est pas la surprise de Maïa lorsqu'elle va découvrir que cette histoire de le suivre partout n'est rien à côté de ce qu'elle imaginait. En effet, elle apprend qu'elle va devoir le suivre pour son enquête jusque dans leur village d'enfance, à Mauguio, dans le sud. Cela fait des années que Maïa n'a pas remis les pieds dans son village et qu'elle n'est pas venue rendre visite à ses proches.
 
François et Maïa se ressemble sur bien des points et cela va se friter plus d'une fois !!  D'ailleurs leur première rencontre ne se passe pas très bien.... Chiens et chats ne font pas bon ménage. Il va donc être difficile de garder son calme pour l'un et l'autre lors de cette enquête....


Hot Love Wedding


Je ne veux rien spolier donc je ne ferai pas ici de résumé..... je garde le suspense jusqu'à la fin.


Un concentré de bonne humeur, d'amour et d'amitié !

Je connaissais déjà Cécile Chomin puisque j'avais déjà lu le 1er opus Hot Love Challenge que j'avais d'ailleurs, beaucoup aimé. C'est pour cela que je me suis lancée dans l'intégrale. J'avais trouvé l'histoire pétillante, les personnages frais. Un bon groupe d'amis comme on aurait envie d'avoir. Bref, j'avais envie de connaître également la suite mais aussi poursuivre la vie de cette bande de copains ainsi que des nouveaux arrivants. Puisqu'en fait, tout au long de ces 3 opus, vient s'intégrer de nouveaux personnages à la bande du départ.
 
Je ne suis pas déçue de mes 3 lectures. Elles sont toutes aussi fraîches les unes que les autres. Modernes. Et bien sûr, pleines d'humour.
 
On s'attache forcément aux personnages. Tous les personnages !! Cette bande de potes est attachante, ils sont toujours là pour s'aider mutuellement. On est envieux de cette relation. Et on s'y sent bien. A ajouter également, des personnages rendus sexys !
 
Humour au rendez-vous, on a souvent le sourire lors de cette lecture et je me suis même surprise à éclater de rire à quelques passages.
 
L'histoire ou bien devrais-je dire les histoires, sont toutes pétillantes et modernes. Je n'ai pas voulu faire de résumé du 3ème opus car pour moi il conclu le tout et ne doit pas être dévoilé pour ne pas spoiler non plus les 2 premières histoires. Mais au cours de ce 3ème volet, on y découvre des secrets bien cachés et les facettes que quelques uns des personnages cherchaient à gommer ne vont pas pouvoir bien longtemps lutter.
 
On ne s'ennuie pas une seule minute et retrouver les 3 opus à la suite n'est absolument pas redondant car Cécile Chomin a su diversifier les histoires, les constructions des récits changent également. Elle n'est pas resté ni plus ni moins dans le même catalogage. La construction change à chaque fois avec pour exemple, dans le 2ème opus, un récit construit en alternance selon les chapitres entre les points de vue de Maïa et de François. Dans le 3ème opus par contre, le narrateur est à chaque chapitre différent. A chaque fois, c'est un personnage de la bande. Ce dernier opus est très intéressant pour cette construction de récit car du coup on retrouve un chapitre pour chaque personnage. Donc au bout du compte ça fait du monde, et c'est super intéressant du coup d'avoir le point de vue de chacun par rapport à l'histoire.
 
Bon après au niveau des histoires, on y retrouve également quelques stéréotypes. Mais on passe outre car franchement on passe un agréable moment.
 
Rien à dire au niveau du style, simple, agréable, fluide, moderne. Lecture facile.

On passe un très bon moment livresque
et on ne voit absolument pas les plus de 750 pages défiler.
Une belle comédie romantique. 


 




lundi 24 avril 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #66




Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.
 

  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?


 
Never Forgive
- Monica Murphy -
 
Après Never Forget, la dark romance continue dans l'interdit avec le tome 2
 
 
On dit que la vérité blesse. En ce qui concerne Katherine, elle l’a plutôt anéantie, ruinée, lacérée, déchiquetée. Alors qu’elle tombait amoureuse d’Ethan, il lui mentait. Alors qu’elle s’ouvrait à lui, il la trahissait. Elle devrait le haïr, mais elle ne peut pas. Ce qui existe entre eux est trop fort pour être détruit. Elle ignore ce que c’est, mais une chose est sûre  : elle ne sait plus vivre sans Ethan. D’une certaine manière, étrange, dangereuse, inquiétante, elle a besoin de lui.

Une bouleversante conclusion pour l’histoire d’amour la plus interdite qui soit.
 
 
Un très bon diptyque, une belle découverte dans le domaine de la Dark Romance.
Chronique en préparation.
Sinon vous pouvez retrouver ma chronique du Tome 1, Never Forget. ICI.
 
 
 

 

 
Coup de foudre à Manhattan - Tome 1 : Nuit blanche à Manhattan
- Sarah Morgan -
 
 
Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite.

Même si l’entreprise d’événementiel qu’elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l’échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano – mieux connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le cœur ». A partir d'aujourd’hui, Paige ne pense plus au passé, seulement à l’avenir. Sauf que, dès sa première commande, son passé et son avenir se télescopent violemment.

 
 
 
Pour l'instant j'aime beaucoup, c'est une lecture feel-good addictive.



 
 
 
Je ne sais pas encore, il y en a plusieurs qui m'attendent.
 
 
 
BONNE SEMAINE !!!
 
 



 

dimanche 23 avril 2017

In My MailBox #6



In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren
et les regroupements pour la blogosphère francophone se font ici :
 
 
 
Ce rendez-vous permet de partager les nouveautés de notre bibliothèque :
livres reçus dans notre boîte aux lettres, livres achetés ou empruntés
et pour ma part,
je rajoute également les livres trouvés dans les boîtes à livres
car ma région s'est mise à ce concept pour ma plus grande joie.
 
 





 
J'ai reçu 2 SP :

Obsession de Nora Roberts aux Editions Michel Lafon
et le Tome 1 de Clash de Jay Crownover aux Editions Harlequin


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mes achats :
 
 
 
10 poches viennent s'ajouter à ma pile à lire après mon passage
 à une Foire aux livres au profit d'une association solidaire.
 
10 poches pour 3€, il ne faut pas s'en priver !!
 
 
 
 
 
 
 
Il va falloir leur trouver une place maintenant ;-)
 
Bon dimanche !!!
 
 
 


samedi 22 avril 2017

L'amour ne dort jamais




Auteur : Rachel Gibson
Traducteur : Delphine Rivet

Titre original : Not another bad date

Editeur : J'ai Lu
Collection : Pour Elle/Promesses
Roman - Saga Writer friends - Romance contemporaine - Amour - Premier amour - Famille - Etats-Unis - Football américain - Enfants - Amitié - Prix de la romance 2010
Pages : 315
Parution : 5 janvier 2011






Synospis :
 
Maudite, Adele Harris l'est assurément puisqu'elle n'attire que les ratés et les mufles. Même sa première expérience a tourné au fiasco lorsque Zach Zemaitis l'a plaquée pour épouser sa pire ennemie. Autant dire qu'elle n'a aucune envie de le revoir. Pourtant quand sa soeur lui lance un SOS, elle est bien obligée de revenir à Cedar Creek. Maintenant, Zach est veuf, et sa fille est la meilleure amie de la nièce d'Adèle. Forcément, ils sont appelés à se côtoyer. Forcément, tout cela va encore finir de manière pathétique. A moins... à moins que l'au-delà ne s'en mèle?
 Adèle Harris a quitté sa ville natale de Cedar Creek il y a quelques années maintenant. Cette jeune femme a toujours su aller de l'avant, elle a surmonté le deuil de sa mère lorsqu'elle avait 10 ans et cela lui a donné le sens de l'indépendance. Et puis, son cœur a été réduit en miettes par son premier grand amour, un autre traumatisme qui lui a changé sa vie car perdre le premier garçon qu'elle ait jamais aimé lui a appris à ne plus offrir son cœur si facilement.
Alors depuis, pour Adèle, aucun problème pour trouver un homme. C'est de trouver le bon qui est plus difficile voir sacrément infaisable. Et oui, Adèle n'attire que des loosers. Elle se croit même maudite en amour vu le nombre de mauvaises expériences sentimentales qu'elle a à son compteur. Des nymphomanes, des menteurs, des geeks, etc. Bref, elle a la malédiction en elle comme si quelqu'un lui avait jeté un sort côté cœur. Il n'y en a qu'un qui sortait du lot c'est Zach Zemaitis, son premier amour, mais il a quand même réussi à lui briser le cœur en la laissant tomber du jour au lendemain pour sortir avec la pire ennemie d'Adèle. Zach était un garçon très réputé car il était N°1 au football américain de son Collège et elle le savait, avait ensuite poursuivi une carrière importante dans ce domaine.
 
Depuis, Adèle avait quitté sa ville de Cedar Creek sans prévenir personne ni même Zach puisqu'il avait rompu. Adèle devenait amère au sujet de sa propre vie et des hommes. Or, elle n'avait pas envie de se transformer en mégère aigrie, elle aimait la vie qu'elle menait, et malgré la série noire de rendez-vous et son premier chagrin d'amour, elle aimait les hommes.
 
Mais voilà que la sœur d'Adèle a besoin d'aide et appelle Adèle à la rescousse. Les liens familiaux sont importants si bien qu'Adèle accepte de venir à Cedar Creek pour aider sa sœur. Elle n'a pas remis les pieds à Cedar Creek depuis près de 14 ans. Une fois sur place, elle apprend que les soucis de santé de sa sœur vont devoir la faire rester à Cedar Creek pour quelques mois. Adèle aura en charge sa nièce, jeune adolescente qui vient de faire la rencontre d'une jeune collégienne avec qui elle a sympathisé.
 
Stupeur pour Adèle lorsqu'elle croisera la route de son premier amour, Zach, qui n'est autre que le père de la nouvelle amie de sa nièce. Elle découvre que son premier amour est toujours aussi sexy, plus que jamais... Mais au-delà du choc de le revoir après tant d'années, elle ne ressentait pourtant rien. Pas de papillons dans l'estomac. Leurs chemins vont devoir se croiser bien des fois puisque la fille de Zach et la nièce d'Adèle sont amies, et Adèle va devoir prendre sur elle car en fait elle n'a aucune envie de re-lier une amitié avec lui. Comment faire confiance à cette homme qui lui a briser le cœur du jour au lendemain pour se mettre avec sa pire ennemie.
 
Mais le destin, et très certainement quelque chose qui vient de l'au-delà (mais je ne dirai pas un mot à ce sujet) continuera à les mettre l'un et l'autre sur le même chemin au cœur d'une amitié entre 2 adolescentes perturbées par le triste quotidien de la vie (séparation, conflits, deuil)....  


 Un petit feel-good bien sympa.

Je l'avais trouvé dans une boîte à livres (lieu de perdition pour une bookaddict comme moi 😄 ) et j'avais d'abord été attirée par le bandeau "Prix de la romance 2010" et puis le synopsis était sympa. Donc hop, livre embarqué dans ma besace.

Et bien je l'ai lu en une journée, une fois prise dans les premières pages de lecture je n'ai plus réussi à m'en sortir avant d'en arriver à la fin... Pourtant, il n'a rien d'extraordinaire non plus ce roman... c'est un feel-good basique, mêlant amour, amitié, vie quotidienne avec des hauts et des bas pour chacun des personnages. Mais je ne sais pas, je me suis sentie bien dans cette lecture et j'ai aimé les personnages.

Les personnages sont extrêmement touchants avec leurs histoires personnelles. La vie ne les a pas épargnés et on se prend d'attache pour eux. Que ce soit pour les personnages adultes mais aussi pour les deux jeunes adolescentes qui doivent surmonter la dure réalité de la vie et leur lot de tristesse.
Le personnage d'Adèle est frais, drôle avec ce côté original qu'elle se croit dotée d'une malédiction concernant sa vie amoureuse. Elle est toujours prête à aider, voir à mentir pour que telle ou telle personne se sente bien même si au fond d'elle elle ne croît pas ce qu'elle dit mais elle ne veut pas blesser la personne pour autant. Elle a du bon en elle.
Le personnage de Zach est attachant également. D'une autre manière par ce que la vie lui a fait subir. Je ne peux trop en dire car je ne veux pas spoiler.

J'ai aimé également que le sport tienne une place importante dans ce roman. On sent qu'il aide à faire face pour les personnages. C'est très américain, on n'a pas trop l'habitude, mais pourtant j'ai aimé la place que le sport prend dans ce livre.

L'histoire est prévisible mais très contemporaine, très agréable. Un petit soupçon de l'au-delà en plus mais je ne dirai rien à ce sujet pour ne pas spoiler l'histoire.

En plus de trouver une romance pleine de tendresse, on y trouve également de l'humour. Les répliques sont savoureuses et modernes.

Je ne connaissais pas l'auteur avant de trouver ce livre dans la boîte à livres, j'ai découvert une fois chez moi qu'il s'agit là d'un opus d'une saga mais on ne retrouve pas les mêmes personnages dans les différents opus. Cela me donne envie de découvrir d'autres romans de Rachel Gibson.

Un joli mélange pétillant et tendre, moderne.




jeudi 20 avril 2017

Retour dans le Mississippi



Auteur : Rosemary ROGERS
Traducteur : Marie-José LAMORLETTE

Titre original : Return to me

Edition : Harlequin
Collection : Mosaïc
Roman historique - Guerre de Sécession - Esclavage - Amour -
Pages : 480
Parution : Mai 2013 







Synopsis :

Washington, juin 1865.
Tandis qu’une paix fragile s’installe dans le pays à la suite de la guerre de Sécession, Cameron Campbell a le cœur empli d’amertume. Bien sûr, sans cette guerre, elle n’aurait pas épousé le capitaine Jackson Logan, l’homme dont elle est amoureuse depuis toujours. Mais elle serait encore à Elmwood, le domaine auquel elle est passionnément attachée. Aussi n’a-t-elle plus qu’un désir depuis que les combats ont cessé : retourner dans le Mississippi et donner naissance chez elle, sur la terre de ses ancêtres, à l’enfant qu’elle porte. Un projet que Jackson condamne violemment : selon lui, Elmwood est en ruines et le Sud rongé par la misère et les rancœurs. Pourtant rien n’y fait : Cameron, furieuse de se voir dicter sa conduite par un époux éternellement absent, demeure déterminée à suivre son instinct. Alors, quand Jackson se rend à Baltimore pour une énième mission, elle s’empresse de prendre la fuite, au mépris du danger…
1865, Baltimore dans le Maryland.

Quelques années auparavant, la belle et jeune Cameron Campbell, fille de sénateur, famille Sudiste, a épousé le Capitaine Jackson Logan dont elle était éperdument tombée amoureuse.
La famille Campbell a toujours vécu dans le Mississippi dans une plantation, Elmwood, depuis de nombreuses années. Elmwood est une magnifique plantation, située à Jackson, et cette plantation faisait travailler de nombreux esclaves.
 
A Elmwood, le Sénateur Campbell a toujours pris soin des esclaves depuis son plus jeune âge, lorsque son père déjà lui a appris le respect des hommes et des femmes. Le Sénateur Campbell était, au premier regard, tombé amoureux d’une esclave récemment arrivée à Elmwood il y a de nombreuses années. Entre le père de Cameron Campbell et cette jeune esclave naîtra un amour caché. La famille Campbell prévoit un mariage arrangé avec une bonne famille, mais le Sénateur continuera son amour secret avec Sukey, l’esclave dont il est secrètement amoureux.
 
De son mariage est née la belle Cameron, origines irlandaises, devenue belle femme rousse, élégante. Grant, le frère de Cameron sera également un héritier de la famille Campbell.
Hors mariage est née Taye, la demi-sœur de Cameron, reconnue par le Sénateur Campbell comme étant sa fille et devenue héritière tout autant que Cameron et Grant. Taye est, elle aussi, une très belle femme, magnifique mulâtre aux yeux clairs, taille fine.
 
Entre Cameron et Taye, cela a toujours été le grand amour et elles se considéraient depuis leur plus jeune âge, bien évidemment, comme des sœurs malgré leur différence de couleurs. Grant, par contre, n’a jamais supporté ni sa sœur Cameron ni sa demi-sœur Taye. Pour lui, les esclaves devaient être traités comme des moins que rien. Il a fait beaucoup de mal sur la plantation d’Elmwood, humilié beaucoup de personnes, violé des femmes également. Grant a même voulu vendre Taye aux enchères et l'avait alors emmenée de force à Bâton Rouge. C'est grâce à Cameron que Taye s'en est sortie.
 
Les années ont passées. Depuis, le Sénateur Campbell est mort accidentellement, un peu mystérieusement d’ailleurs (ceci vous sera expliqué bien entendu dans le roman), et Grant est lui aussi mort.
 
Depuis, aussi, la guerre de sécession a éclaté et le Capitaine Logan, époux de Cameron, doit partir à la guerre. Il estime qu’Elmwood est bien trop dangereux en cette période de guerre, et Cameron et Jackson Logan quitte le Mississippi pour aller vivre à Baltimore dans le Maryland. Taye part pour New-York.

La guerre de Sécession a lieu.
Après quatre ans de guerre, le Capitaine Logan rentre à Baltimore. Cameron est surexcitée après l’avoir vu quelques semaines auparavant, surexcitée enfin d’avoir son mari à ses côtés. Entre eux c’est l’amour fou depuis qu’ils se sont rencontrés, un amour passionnel et intense. Mais elle a surtout l’annonce qu’il va être père pour la 1èrefois à lui faire. Sa sœur Taye est arrivée également à Baltimore.

Les retrouvailles sont passionnelles, l’annonce au futur papa est prise avec bonheur. Mais le Capitaine Logan va bientôt être appelé par sa hiérarchie, car en dehors d’être capitaine il est aussi espion pour l’Union.  Jackson Logan est assigné à retrouver une équipe de partisans confédérés causant des décès et des ravages dans le Sud.
 
La paix est fragile et s’installe en effet petit à petit, les esclaves viennent d’être affranchis, et le Sud essaie de se reconstruire.
 
Le fait que le Capitaine Logan doive repartir ne plaît pas à Cameron. Revoir son mari la quitter, elle ne le supporte pas.  Contrariée par cela, et le manque de son Sud natal, Cameron prend la mouche et met au défi son époux de retourner vivre à Elmwood s’il ne reste pas ici. Elle a trop la nostalgie d’Elmwood et ne supporte plus d’être loin du Mississippi et Cameron ne supporte plus non plus son mari lui dicter sa conduite et ne plus faire l'enfant.
Mais, la patrie compte trop pour le Capitaine Logan bien qu’il aime éperdument Cameron. Il la prend parfois pour une fille trop gâtée et ne prend pas en compte son défi, surtout qu’il lui explique que le Sud n’est plus comme il l’était dans son souvenir et qu’il a revu Elmwood au cours d’un passage dans le Mississippi lors de la guerre et il lui a fait part avec respect que la plantation avait été détruite, et qu’il ne restait rien d’Elmwood.
 
Mais lorsqu’il part, Cameron n’en fait qu’à sa tête. Elle veut que son enfant naisse dans le Mississippi, à Elmwood. Elle partira donc, suivie de Taye qui l’accompagne et de quelques esclaves affranchis qui l’avaient suivie à Baltimore, en qui elle a beaucoup de sympathie depuis ces nombreuses années. Pour Taye, retourné dans le Sud est d’autant plus dangereux de par sa couleur de peau.
 
Le voyage est long car les routes sont abîmées, certaines voies ferrées aussi. En faisant le voyage depuis Baltimore, Cameron et Taye se rendent compte que le pays est dévasté. Peu à peu, elles s’habituent aux dévastations mais elles ne sont pas indifférentes. Taye a peur, elle se demande s’il ne serait pas souhaitable de faire demi-tour. Plus elles descendent vers le Mississippi, plus elles contemplent les maisons abandonnées, les champs en friche et plus elles voient des hommes, des femmes et des enfants noirs marchant le long des routes et voies ferrées, dépossédés de tout, sans moyen de gagner de l’argent pour se nourrir ou se mettre à l’abri. Ils étaient condamnés à errer sur les routes et à voler ce qu’ils pouvaient trouver à manger.
Les deux femmes ont alors le cœur serré. Cameron pensa alors qu’elle avait connu la tristesse mais rien à côté de ces scènes.
 
Arrivées à Jackson, elles découvrent la ville de leur enfance dévastée et surtout devenue dangereuse pour deux femmes seules. Et lorsque Cameron découvre Elmwood, la demeure est toujours debout mais très abîmée. La plantation elle, dévastée.
Elle se rend compte que son mari Jackson a été trop doux dans ses paroles lorsqu’il avait dit que le Sud était dévasté désormais.
 
Lorsque Jackson revient à Baltimore quelques jours après le départ de Cameron et Taye, il apprend la nouvelle du départ de sa femme pour le Mississippi. Il est fou de rage mais surtout très inquiet. Il part donc en « chasse » pour retrouver saine et sauve sa femme Cameron, et la sœur de celle-ci. Pour cela il s’accompagne d’un homme qui lui a été fidèle pendant la guerre, un Cherokee.
Mais il arrivera peut-être trop tard pour sauver sa femme et son futur enfant, car il connaît les dégâts du Sud et surtout ses dangers. Les attaques dans les maisons sont nombreuses, les malfrats ont pullulé, on entre dans les maisons, on vole et on viole les femmes.
 
Je vous laisse découvrir la suite de cette aventure.Aura-t-elle eu raison de revenir à Elmwood ?

Comment vous parler de ce roman...
 
Je n’avais pas vu qu’il s’agissait de la seconde partie d’une saga, la suite de La Belle du Mississippi. Mais une fois la lecture entamée, je me suis rendue compte que cela ne posait aucun problème.
 
Pourquoi dis-je « Comment vous parler de ce roman » ? Et bien, parce qu’il foisonne d’évènements et qu’il est donc très difficile d’en parler et je m'excuse déjà d'avoir tenté un résumé qui n'est du coup pas court du tout comme je le souhaitais. Trop de choses à prendre en compte pour en tirer un résumé. Le contexte historique y est pour beaucoup.
 
J’ai beaucoup aimé justement ce contexte historique de l’époque. Je ne lis pas assez de roman datant de cette période et du coup cette lecture à rappeler à ma mémoire de nombreux faits en rapport avec l’esclavage et l’abolition de l’esclavage. Et c’est un devoir de s’en souvenir !
Le fait que cela soit utilisé dans une saga est donc très bien, et l’auteure en parle très bien en donnant des détails sur la vie et les décors du Sud.
Si vous avez aimé Autant en emporte le vent, vous aimerez cette saga.
 
Il y a de l’amour, on y parle beaucoup d’amour et ici l’amour est passionnel. Les scènes sont parfois « olé, olé », c'est torride. Parfois, l’amour est aussi un amour chien et chat. Ce qui fait que les retrouvailles sont toujours très intenses.
 
Il y a de l’histoire, et là c’est très riche. L’auteure aime le détail et le côté historique, on a donc un roman précis et juste. Et ici, le contexte de l’époque est bel et bien réel et les précisions de l’auteur nous font prendre conscience de la dureté de l’époque avant et après l’abolition de l’esclavage. Le manque de respect, l’humiliation, le viol, la mort, etc. J’aurais trop à décrire tant on prend conscience de ce qui s’est passé à l’époque.
Les détails nous donnent donc facilement une vision de la dévastation du Sud, de la vie des habitants, des soldats. Les décors du Mississippi à cette période de l’histoire sont bien racontés. Les maisons Sudistes, grandes demeures au beau milieu de plantations, on les imagine grâce à l'auteur. Et puis, n'oublions pas, à côté, les cabanes construites par les esclaves récemment abolis...
 
Il y a des personnages. On s'attache beaucoup à chacun d'entre eux, qu'ils soient personnages de premiers ordres mais aussi d'arrière-plan. Des personnages qui ont chacun une histoire. L'histoire de Naomi ou d'Efia, de jeunes femmes noires, récemment esclaves abolies, qui ont vécu le pire. C'est très fort pour chacun des personnages de ce livre. L'histoire également de ce Cherokee. Je ne peux trop en révéler, juste dire que chacun porte un lourd passé. L'auteur a sû rendre chacun des personnages très intéressant, souvent très émouvant.
Le personnage de Cameron est à controverse c'est à dire qu'on l'aime beaucoup de par sa liberté de choix, son "j'men foutisme" en rapport aux ragots, elle est une femme en avance sur son temps. Mais on peut également ne pas l'aimer car elle est très têtue et ne tient compte des propos qu'on lui dit, un peu fille gâtée comme le dit le personnage de son mari dans le roman. 
 
Il y a une fiction. Une bonne fiction digne des sagas comme Autant en emporte le vent. On a donc de l’amour (parfois charnel comme je l'ai dit), de l’histoire, et des évènements tout au long de la lecture. Ici, il y a de nombreux rebondissements, c’est bien ficelé, et on ne se lasse pas une minute tout au long du roman. Je regrette donc une chose c’est de ne pas avoir lu la 1ère partie.
 
Il y a également des détails sur les splendides tenues, robes à crinolines, les teintes qui sied à merveille à telle ou telle soeur... les éventails, tenues de jour, tenues de soirées après tant de retenues pendant la guerre, tenues d'équitation. C'est un petit bonheur de mode.
 
Le livre - objet est très beau, des couleurs magnifiques pour la couverture. Très jolie photo reprise sur la tranche. Et le dos est tout autant travaillé, avec une photo de la très belle demeure typique, mise en scène et décrite dans le roman, la plantation d'Elmwood.
 
 
Je suis ravie de cette lecture.
Une saga où l’amour est roi
mais surtout une saga historique qui permet de ne pas oublier
ce qui s’est passé à cette période historique de la Guerre de Sécession
et l’abolition de l’esclavage.

 
 
Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Juin 2013

mardi 18 avril 2017

Tu me plais







Auteur : Jacques Expert
 
Editeur  : Le Livre de Poche
Collection : Thriller
Thriller - Paris - Métro - Tueur en série - Destin - Hasard
Pages : 192
Parution : 3 juin 2015











Synopsis :

Quand, par une succession de hasards, Vincent se retrouve assis face à Stéphanie sur la ligne 1 du métro parisien, la scène a tout d’une belle rencontre. La jeune femme tombe immédiatement sous son charme ; lui, semble fasciné par le galbe et la finesse de son cou. Mais ce coup de foudre pourrait bien se révéler fatal... Car, sous ses airs enjôleurs, Vincent dissimule de terrifiantes pulsions. Hasard de l’existence ou force du destin, comment sauver Stéphanie des griffes de ce funeste séducteur ?



Sur la ligne 1 du métro parisien, et par le plus grand des hasards, Vincent monte dans une rame de métro dans laquelle pourtant il n'aurait jamais dû monter à la station Les Sablons. Mais voilà, le hasard a fait que son pass navigo ne fonctionnait pas à l'entrée du métro, qu'il était en retard... et voilà, il prend la rame de métro qui arrive.
 
Vincent 25 ans, à l'allure très séduisante, ne vit que de petits boulots divers. Il a un passé fragile, et a connu une enfance très instable avec une mère alcoolique avant d'être placé dans une nouvelle famille.
 
Encore une fois, par le plus grand des hasards, il va croiser le chemin de Stéphanie. Stéphanie est une jeune femme qui a un petit copain mais qui ce soir là, décide d'aller dormir chez ses parents à St-Mandé. Rentrant alors par le métro, elle croise donc le chemin de Vincent qui la défend d'un type éméché.
 
Rapidement Vincent décide de lier plus ample connaissance avec Stéphanie. Cette jeune femme le fascine. Enfin... devrais-je dire, son cou élancé le fascine.
 
Ce même soir là, un policier du Quai des Orfèvres est obstiné par l'affaire d'un tueur en série qui a déjà tué 4 victimes. Il y a encore consacré toute sa journée, il est fatigué et décide enfin à partir du Quai des Orfèvres, tard encore une fois, et à rentrer chez lui en métro. Son équipe a tout de même bien avancé sur cette affaire et tout n'a pas été divulgué à la presse. En effet, la police dispose désormais d'un portrait robot. Ceci est resté totalement secret. Durant le trajet de Châtelet à Bastille, il restera encore l'esprit plongé dans l'affaire. A tel point qu'il ne va aucunement se préoccuper des gens qui l'entourent.
 
De la station Les Sablons à la station Porte de Vincennes puis dans les rues de St-Mandé, le hasard, encore une fois, décidera de la vie de chacun des protagonistes....

Wha !!! Quel exercice de style !!

Je suis scotchée encore une fois par Jacques Expert !! Que ce soit au niveau de l'histoire ou bien de la construction, tout est parfait.
 
Chaque chapitre correspond à une station de métro sur cette ligne 1 du métro parisien. Et au rythme de ce trajet, on découvre une histoire intense où le hasard joue un rôle très important. Et d'ailleurs, pour Stéphanie c'est le hasard qui donne à la vie tout son sel. Son père, lui, pense que tout est décidé d'avance, que le destin décide de nos vies et que tout est écrit.
 
Intrigue très prenante, où l'on se demande à chaque chapitre et donc à chaque station ce que le hasard ou bien le destin va commettre. Chaque chapitre nous donne envie de passer au suivant et donc à la station suivante. Et la tension monte au fur et à mesure car plus les chapitres défilent plus on se dit que les stations restantes diminues avant d'arrivée à la station finale.... que va t-il se passer ???
 
La construction du récit est donc importante et extrêmement bien choisie. Durant tout le trajet dans ce métro parisien, on fait des flashbacks dans la vie des protagonistes pour mieux les comprendre et on en apprend un peu plus petit à petit sur chacun d'entre eux.
 
Ce que j'ai apprécié également dans la construction et le style, c'est le fait que l'auteur fasse une sorte de résumé à chaque fin de chapitre. Résumé écrit en italique pour être bien différencié et résumé qui en quelques sortes lâche des informations qui nous redonne une pression supplémentaire à la lecture.
Exemple : [...] "Cependant l'incident qui suit entre les stations Charles-de-Gaulle et George-V sera lourd de conséquences pour l'avenir des deux jeunes gens."
 
Quoi penser avec ça me direz-vous !!! Du coup, on a juste envie d'une chose c'est de passer au chapitre suivant encore et encore. Lecture addictive et on la savoure.
 
Et tout au long du récit on se pose forcément la question, est-ce le destin qui nous guide vers tel ou tel chemin ?
 
Du suspense jusqu'au bout du bout. Rebondissements et tension au rendez-vous.

Un polar court mais intense !!






7/26




lundi 10 avril 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #65






Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.
 
  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?



 
 
Tu me plais
- Jacques Expert -
 
 
Quand, par une succession de hasards, Vincent se retrouve assis face à Stéphanie sur la ligne 1 du métro parisien, la scène a tout d'une belle rencontre.
La jeune femme tombe immédiatement sous son charme ; lui, semble fasciné par le galbe et la finesse de son cou.
Mais ce coup de foudre pourrait bien se révéler fatal...
Car, sous ses airs enjôleurs, Vincent dissimule de terrifiantes pulsions.
Hasard de l'existence ou force du destin, comment sauver Stephanie des griffes de ce funeste séducteur ?
Par l'auteur des best-sellers « Qui ? » et « Adieu », finaliste du Prix des lecteurs du Livre de Poche, un thriller inédit porté par un suspense implacable et une construction virtuose, au rythme effréné du métro.








Scotchée encore une fois par Jacques Expert !! J'adore.
Chronique en préparation. 




 
 

L'amour ne dort jamais
- Rachel Gibson -
 
 
 
Maudite, Adele Harris l'est assurément puisqu'elle n'attire que les ratés et les mufles. Même sa première expérience a tourné au fiasco lorsque Zach Zemaitis l'a plaquée pour épouser sa pire ennemie. Autant dire qu'elle n'a aucune envie de le revoir. Pourtant quand sa soeur lui lance un SOS, elle est bien obligée de revenir à Cedar Creek. Maintenant, Zach est veuf, et sa fille est la meilleure amie de la nièce d'Adèle. Forcément, ils sont appelés à se côtoyer. Forcément, tout cela va encore finir de manière pathétique. A moins... à moins que l'au-delà ne s'en mêle ?
 
 
 
 
 
 



 
 
 
Ce fût une lecture addictive puisque lu en une journée...
Lecture parfaite pour la plage !
Chronique en préparation.
 
 
 
 
 
Le premier amour
- Véronique Olmi -
 
 
 
Une femme prépare un dîner aux chandelles pour fêter son anniversaire de mariage. Elle descend dans sa cave pour y chercher une bouteille de vin, qu'elle trouve enveloppée dans un papier journal dont elle lit distraitement les petites annonces. Soudain, sa vie bascule : elle remonte les escaliers, éteint le four, prend sa voiture, quitte tout. En chacun d'entre nous repose peut-être, tapie sous l'apparente quiétude quotidienne, la possibilité d'être un jour requis par son premier amour...
 

 
 
 
 
A piocher dans la pal.
 
 
 
 
BONNE SEMAINE  !!