mercredi 7 décembre 2016

Les amants de Louisiane





Auteur : Nora Roberts
Traducteur : Agathe Passant

Titre original : Her mother's keeper

Editeur : Harper Collins
Collection : Mosaïc Poche
Roman - Etats-Unis - Louisiane - Amour - Famille - Relation mère/fille
Pages : 320
Parution : 31 août 2016







Synopsis :

De retour en Louisiane, Gwen fulmine. Si elle est revenue dans sa ville natale après deux ans d’absence, ce n’est pas pour passer de simples vacances, mais pour chasser de la maison familiale un certain Luke Powers, écrivain célèbre et séducteur invétéré dont sa mère, veuve depuis des années, semble s’être entichée malgré une scandaleuse différence d’âge. Oui, elle a franchi des milliers de kilomètres depuis New York pour lui faire plier bagage. Et, quoi qu’il lui en coûte, elle va y parvenir !
Mais, une fois devant Luke, Gwen se sent soudain beaucoup moins sûre d’elle. Se pourrait-il que ses soupçons au sujet de sa relation avec sa mère soient injustifiés ? Et ne serait-elle pas en train de tomber elle-même sous le charme ?
 
 
Elle avait quitté la Louisiane à 21 ans, naïve et pleine de rêves. Deux ans après, Gwenivere revient dans le bayou où elle a grandi et qui lui a tant manqué pendant ces 2 années. Aujourd'hui, Gwen se sent plus mûre, plus confiante. Elle est devenue assistante du rédacteur en chef mode du magazine Style et loin de chez elle et des siens, elle a appris à se débrouiller toute seule au cœur de New York. Mais le mal du pays l'a rongée durant les deux années passées loin de la Louisiane. Gwen a la sensation d'avoir en quelque sorte triomphé, elle la petite provinciale du Sud... elle n'est plus désormais une novice. Elle est autonome et capable de s'assumer.
 
Et heureusement d'ailleurs ! Parce qu'elle ne rentre pas chez elle pour un été sabbatique. Gwen a une mission !!
 
Gwen se demande encore comment sa mère âgée de 47 ans pouvait se montrer aussi naïve...Gwen fulmine de savoir que sa mère soit encore  une grande rêveuse et une idéaliste et que, très probablement, elle devait se ridiculiser. En effet, si Gwen a parcouru tant de kilomètres c'est dans la perspective de chasser Luke Powers, romancier et scénariste à succès, célibataire en vue, et grand voyageur. Et Gwen rajouterait en plus " Sinistre crapule". Un scélérat de 35 ans qu'elle compte bien faire déguerpir de la maison familiale. "Monsieur Powers, votre petite aventure avec ma mère est terminée !"
Voilà la dernière pensée de Gwen lorsqu'elle parcoure les derniers kilomètres qui la sépare de la maison où elle a grandi. Et quoi qu'il lui en coûte, elle est bien déterminée à y parvenir !!
 
Depuis 3 mois, la mère de Gwen lui envoyait des courriers louant les qualités de Luke Powers venu s'installer dans leur maison qui fait également office de chambres d'hôtes. Dans chacune des lettres, il était question de Luke Powers qui l'aidait à faire le jardin, qui l'emmenait au théâtre, etc. Bref, il se rendait indispensable, et la mère de Gwen en parlait avec beaucoup trop d'affection ces derniers mois.
 
La suspicion s'était muée en inquiétude pour Gwen et  elle se sent désormais obligée d'intervenir. Elle s'était donc arrangée pour prendre un congé sabbatique pour tout l'été. C'était à elle de protéger sa mère de Luke Powers, séducteur notoire. Comment sa mère avait t-elle pu tomber amoureuse de ce Casanova de comédie de 12 ans son cadet ?!
 
Gwen va vite avoir une réponse à sa question en rencontrant Luke Powers. Luc est très séduisant ! Elle n'avait pas imaginé le nouveau pensionnaire de sa mère aussi attirant et surtout à son approche, elle perd tous ses moyens si bien que les plans échafaudés au préalable sont difficiles à mettre en place.

 
Pas forcément convaincue par cette romance contemporaine.
 
 
En effet, un petit roman qui se lit très rapidement et très facilement mais hélas il n'a pas réussi à m'embarquer. Cette romance contemporaine est très basique et plate.
 
Histoire très banale et sans rebondissement. Il ne s'y passe pas grand chose et je n'y ai donc pas trouvé un grand intérêt de lecture. Le jeu du chat et de la souris entre les personnages m'a un peu énervée car répétitif tout au long du roman.
 
De même au niveau des personnages, ils n'ont pas réussi à me convaincre. Le personnage féminin est naïf, est persuadée de tout savoir pour le meilleur de sa mère. Elle éprouve le besoin de contrôler la vie de sa mère. 
Quant au personnage masculin, il est rendu plus vieux qu'il n'est, dans le phrasé utilisé par l'auteur.
 
Dommage également que le cadre de la Louisiane ne soit pas plus mis en valeur que ça... en plus avec un titre comme "Les amants de Louisiane".
 
Vous l'aurez donc compris, une romance au scénario trop étriqué pour moi, et même si elle se lit facilement et rapidement elle n'a pas su me charmer suffisamment. Il manque trop de choses.
 


mercredi 30 novembre 2016

Repartis pour un tour - Blue Heron Tome 3




Auteur : Kristan Higgins
Traducteur : Sandrine Jehanno

Titre original : Waiting on you

Editeur : Harper Collins
Collection : Mosaïc
Roman - Saga Blue Heron -Romance - Famille - Amour
Pages : 480
Parution : 18 mai 2016










Synopsis :

Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O'Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir ? Combattre ? Se laisser tenter ?
Retour dans la petite ville de Manningsport où Colleen O'Rourke tient un pub avec son frère jumeau. C'est le bar de la ville, où tout le monde se retrouve.

Colleen est la spécialiste pour unir des couples, et elle en est à son 15ème couple mis sur la voie du mariage ! Et elle s'en félicite. C'est une grande amoureuse de l'amour mais pas quand il s'agit d'elle-même. En effet, depuis qu'elle a eu le cœur brisé il y a 10 ans par son grand amour et 1er amour Lucas Campbell, Colleen ne veut plus avoir à revivre une telle expérience si bien qu'elle s'occupe de marier les autres mais envers et contre tout, pour elle-même, elle ne pense même pas à l'amour au grand désespoir de son frère et des autres habitants de Manningsport. Combien de fois les clients du bar lui disent que c'est du gâchis de mener une vie de nonne.

Rien à faire, Colleen a flirter ça et là pendant ces 10 années passées, mais jamais elle n'a voulu se mettre en couple. Elle préfère les aventures sans lendemain plutôt que revivre ce qu'elle a vécu il y a 10 ans. Elle se sent bien comme ça, entourée de ses amies : les sœurs Holland (Faith, Honor, Prudence déjà retrouvée dans les précédents opus).

Mais voilà que le fameux Lucas Campbell, le 1er amour de Colleen, revient après ces 10 fameuses années d'absence à Manningsport pour une urgence familiale. Colleen ne l'avait jamais revu au cours de ces 10 ans, et lorsqu'elle le croise à Manningsport Colleen croit rêver... Lucas est en fait revenu pour son oncle, mourant.
 
Elle qui avait définitivement tourné la page de son 1er amour, va alors se retrouver dans une situation délicate. Tous les sentiments qu'elle avait alors enfouis au plus profond d'elle-même vont refaire surface et au grand désespoir de Colleen, Lucas est toujours aussi séduisant. Les prises de contact vont être un peu tendues entre eux même si l'un et l'autre ressent toujours quelque chose de fort l'un envers l'autre. Sa présence est pour Colleen très difficile et elle a la sensation de remonter 10 ans plus tôt. Et si l'on ajoute quelques situations inattendues ainsi que des malentendus... tout peut vite devenir compliqué et mal perçu. Une possible perspective de renouveau peut alors sembler mince malgré une certaine alchimie.

J'aime les histoires de Kristan Higgins !!

Encore plus lorsque l'on retrouve les personnages de sa série Blue Heron. J'aime l'ambiance de la ville de Manningsport, et les caractères de tous les personnages que l'on retrouve au fil des différents opus.
 
Encore une fois une belle ambiance ici, avec pour lieu de décor le pub de la ville de Manningsport. Les habitants viennent s'y retrouver, c'est convivial et l'auteur nous le fait ressentir.
 
L'histoire est encore une fois touchante. Vous l'aurez compris elle parle d'amour et plus particulièrement de 1er amour avec un passé, une rupture difficile, des retrouvailles et des questions qui reviennent sur la rupture du couple en question. L'auteur nous dévoile alors les raisons de cette rupture difficile et du pourquoi il y a toujours cette petite étincelle entre eux. Reste après à voir, au long de l'histoire, si ce couple veut et peut revivre l'amour d'il y a 10 ans. On est forcément touché par le passé de chacun. Lucas est un personnage que l'on prend tout de suite d'attache car sa vie personnelle depuis son enfance n'a pas franchement été des plus faciles et des plus agréables. Colleen est, elle aussi, quelqu'un pour qui l'on se prend d'attache. Elle veut toujours le bonheur de ses proches, tente par tous les moyens d'être l'entremetteuse entre telle et telle personne parce qu'ils n'arrivent pas à faire le 1er pas ou qu'ils ne pensent pas qu'ils ont droit à l'amour. Elle n'a que des bonnes intentions mais on sent que depuis 10 ans elle a mis sa vie à elle en suspend à force d'aider les autres. C'est quelqu'un qui a le cœur sur la main et qui ne veut que le bonheur des autres aux dépens de sa vie à elle et de son bonheur à elle.
 
On suit avec plaisir l'évolution entre les personnages, que ce soit au niveau des 2 personnages principaux Colleen et Lucas, ou bien que ce soit avec les personnages familiaux de chacun. Un parcours difficile pour Lucas de par son passé familial, et l'évolution est très intéressante ; et pour Colleen on suit son évolution dans son rapport familial avec son frère jumeau avec qui elle tient le pub et avec qui, du coup, elle partage son quotidien. Pas toujours facile.
 
J'aime toujours autant l'écriture de Kristan Higgins, c'est frais, émouvant, à aucun moment on  ne s'ennuie et il y a toujours un joli décor, une belle ambiance et des amis autour des protagonistes que l'on aimerait vraiment avoir dans notre entourage également.
 
On ajoute également de l'humour à l'histoire, et franchement on a tous les ingrédients pour passer un bon moment livresque.
 
J'aime l'idée de Kristan Higgins de centrer chaque opus de la saga sur 2 personnages principaux. On les retrouve tous dans les autres opus vivant d'autres histoires ou apportant un petit plus à l'histoire centrée dans tel ou tel opus. J'aime retrouvé les mêmes protagonistes et voir leur évolution à travers d'autres histoires.


Toujours autant de plaisir à découvrir les romans de Kristan Higgsins.
Je suis définitivement devenue une adepte.









lundi 28 novembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? #55



Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.



On répond à trois questions.
 
  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?

Les amants de Louisiane
- Nora Roberts -
 
 
 

De retour en Louisiane, Gwen fulmine. Si elle est revenue dans sa ville natale après deux ans d’absence, ce n’est pas pour passer de simples vacances, mais pour chasser de la maison familiale un certain Luke Powers, écrivain célèbre et séducteur invétéré dont sa mère, veuve depuis des années, semble s’être entichée malgré une scandaleuse différence d’âge. Oui, elle a franchi des milliers de kilomètres depuis New York pour lui faire plier bagage. Et, quoi qu’il lui en coûte, elle va y parvenir !
Mais, une fois devant Luke, Gwen se sent soudain beaucoup moins sûre d’elle. Se pourrait-il que ses soupçons au sujet de sa relation avec sa mère soient injustifiés ?








Chronique en préparation.

 
 

L'affaire de la belle évaporée
- J.J. Murphy -
 
31 décembre, New York, pendant la Prohibition.

En compagnie de ses fidèles amis, Woollcott et Benchley, Dorothy Parker fête le nouvel an à l’hôtel Algonquin. La grande star de théâtre et de cinéma, Douglas Fairbanks, y organise une réception dans sa luxueuse suite. Alors que la soirée bat son plein, l’un des invités, le Docteur Hurst, annonce qu’un cas de variole vient d’être détecté, et l’hôtel est mis en quarantaine. Le cauchemar ne s’arrête pas là : quelques heures après le début des festivités, Bibi Bibelot, l’extravagante vedette de Broadway, est retrouvée sans vie dans un bain de champagne.

Dans une course contre la montre, Dorothy va mener l’enquête, épaulée par Sir Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Une investigation à huis clos, où personnages réels et fictifs se croisent et se recroisent. D’un étage à l’autre, questions, dilemmes et révélations s’enchaînent et s’entrechoquent, alors que le meurtrier, lui, continue à échapper aux membres du Cercle Vicieux
 


 
 
 
A piocher dans la PAL qui ne cesse de s'agrandir !! 😏
 
 
BONNE SEMAINE !!!!
 
 
 
 

lundi 21 novembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? #54



Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.



On répond à trois questions.
 
  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?
Vengeance haute couture
- Rosalie Ham -



1951. Tilly Dunnage est de retour. La petite bâtarde autrefois chassée de chez elle par les préjugés et l’hostilité des bien-pensants est devenue une jeune femme incroyablement élégante et provocante, pour qui le style et le chic de Paris n’ont plus aucun secret. Elle affole les hommes et suscite l’envie des femmes. Sa revanche, elle la tient : toutes celles qui aujourd’hui encore la méprisent veulent à tout prix ses conseils, et ses robes. Tilly coud. Tilly coupe. Mais, en fait, Tilly prépare en secret le grand finale qui vengera son enfance blessée et lui rendra sa dignité.







 
J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman.
Parution prochaine de la chronique !





 
 
Princesse Sara
 - Audrey Alwett, Nora Moretti -

Sara a toujours vécu aux Indes, quand son père, le capitaine Crewe, l'emmène parfaire son éducation dans un pensionnat de jeunes filles à Londres. Les amitiés se révèlent avec Ermengarde et la petite Lottie, et les inimitiés avec cette peste de Lavinia et surtout la directrice pète-sec : Miss Minchin Néanmoins, grâce à sa richesse et son talent dans tous les domaines Sara devient vite la star du pensionnat, d'autant que son père lui envoie des lettres surprenantes : il investirait dans des mines de diamants... Miss Minchin rivalise d'imagination pour flatter et gâter son élève, jusqu'au jour où deux avoués se présentent au pensionnat. Le capitaine Crewe est mort ruiné, laissant sa fille sans le sou.






 
Chronique également en préparation !


 
Les amants de Louisiane
- Nora Roberts -
 
De retour en Louisiane, Gwen fulmine. Si elle est revenue dans sa ville natale après deux ans d’absence, ce n’est pas pour passer de simples vacances, mais pour chasser de la maison familiale un certain Luke Powers, écrivain célèbre et séducteur invétéré dont sa mère, veuve depuis des années, semble s’être entichée malgré une scandaleuse différence d’âge. Oui, elle a franchi des milliers de kilomètres depuis New York pour lui faire plier bagage. Et, quoi qu’il lui en coûte, elle va y parvenir !
Mais, une fois devant Luke, Gwen se sent soudain beaucoup moins sûre d’elle. Se pourrait-il que ses soupçons au sujet de sa relation avec sa mère soient injustifiés ? 





A PIOCHER DANS LA PAL !!! 😏




BONNE SEMAINE !!




mercredi 16 novembre 2016

Au pays de l'Ailleurs



Auteur : Tahereh Mafi
Traducteur : Jean-Noël Chatain
 
Titre original : Furthermore
 
Editeur : Michel Lafon
Collection : Roman jeunesse 12 +
Roman Ados dès 12 ans - Dystopie - Fantastique - Amitié - Quête - Aventure - Conte -
Pages : 396
Parution : 13 octobre 2016








Synospis :

« Il était une fois une petite fille délaissée… »

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood, ce monde éclatant où les couleurs sont révélatrices d’un don magique. L’incolore jeune fille de douze ans n’a donc apparemment aucun intérêt, et les habitants de ce lieu en ont fait une paria. Aussi, lorsque Oliver lui propose de l’aider à chercher son père, la seule personne qui a toujours cru en elle, Alice accepte. Même si le garçon est son ancien ennemi de classe et que son talent consiste à tromper son monde. Même si, pour retrouver celui qui a disparu trois ans plus tôt, ils devront explorer le dangereux pays de l’Ailleurs… Un endroit où rien n’est ce que l’on croit, et où les pièges pullulent. Un endroit où ils trouveront peut-être plus que ce qu’ils sont venus y chercher.
Alice va bientôt atteindre l'âge de ses 12 ans. Elle vit à Ferenwood, un pays que les Ferenwoodiens ne quittent jamais ou bien pour très peu de temps pour la simple et bonne raison que les Ferenwoodiens ont besoin de la magie de leur monde pour survivre.
 
Le père d'Alice est parti de Ferenwood depuis plus de 3 ans, elle n'en connaît pas la raison. Une durée à laquelle nul n'était censé survivre... La magie composait les aliments des habitants de Ferenwood, ainsi que l'air qu'ils respiraient. La magie était l'essence même de tout leur être. Leur relation à la terre était en parfaite symbiose, ils vivaient en paix parmi les plantes et les arbres, en retour, la terre les aidait à se porter du mieux possible. Le peuple de Ferenwood possédait en lui une graine de magie entretenue et soignée par la terre qu'il cultivait.
 
Dure vérité pour Alice, la perte de son père était pénible et elle savait que la magie n'existait pas en dehors de Ferenwood. Des rumeurs circulaient bien sûr sur l'existence de contrées magiques et lointaines mais chacun préférait ne pas y croire et ainsi ne pas être imprudent. Mais depuis que son père avait sombré dans le grand inconnu, Alice s'était mise à croire à toutes sortes de choses, peut-être son père avait-il trouvé un peu de magie quelque part ailleurs ? Peut-être essayait-il de retrouver son chemin ?
 
Les enfants de Ferenwood passe leur jeunesse à se préparer à leur Présentation qui a lieu pour leur 12ème anniversaire. Chacun d'eux est né avec un don magique singulier, et ils incombent aux parents et professeurs de nourrir ce talent qui sera au final dévoilé lors de la Présentation. Cérémonie cruciale pour passer à l'âge adulte, et les meilleurs talents se voyaient confier les meilleures missions pour les plus belles aventures pour leur vie d'adulte.  Tout ce dont Alice avait rêvé...
 
A Ferenwood, Alice est considéré comme une paria, elle ne ressemble à aucun habitant de Ferenwood. Alice est toute blanche, sans aucune couleur, même ses cheveux sont blancs. Elle ne se sentait à sa place nul part, ni à Ferenwood, ni dans sa propre maison où depuis le départ de son père, sa mère la rejette comme si c'était sa faute. Sans son père, elle se sent de plus en plus seule.
 
Il n'y a qu'Oliver qui ose venir vers elle, même si il y a bien des années lorsqu'elle avait le droit encore d'aller à l'école, celui-ci n'arrêtait pas de l'embêter.
Si bien que lorsqu'il lui propose son aide pour retrouver son père, lui affirmant qu'il sait où il se trouve, Alice accepte de le suivre sans savoir si elle doit réellement le croire. Mais lorsqu'il lui récite que son père est parti au pays de l'Ailleurs, Alice devient de plus en plus intriguée.
 
A leurs dépens, le pays de l'Ailleurs renferme bien des secrets et pourrait se révéler très dangereux...

Une lecture partagée même si cela reste un magnifique conte !!
 
J'avais très envie de découvrir ce roman Young adult, le synopsis me tentait terriblement et promettait un magnifique conte.
En effet, de ce côté je n'ai pas été déçue. Dès les premiers instants de lecture, l'auteur nous offre un très bel univers dans un monde fantastique où la magie tient un rôle important, tout y est inventé entre magie, nature, aliments, etc. Les règles de vie sont toutes assez saugrenues et ça promet une belle lecture.
 
Mais je dois bien vous avouer que j'ai pour le coup eu bien du mal à m'intégrer dans cette lecture car je l'ai trouvé beaucoup plus enfantine que je ne le pensais.
L'histoire est un peu longue à démarrer et j'ai donc trouvé le début un peu ennuyant. J'avoue alors avoir reposé le livre et l'avoir mis de côté quelques jours... Puis je l'ai repris, un peu de longueurs encore et puis l'histoire commence alors vraiment à démarrer avec des péripéties qui s'enchaînent en continu pour nos 2 héros, Alice et Oliver. J'ai trouvé alors l'histoire beaucoup plus intéressante et captivante.
 
 
Nos 2 héros font de multiples rencontres complément féériques et atypiques, et c'est un petit peu biscornu d'ailleurs par moment. Tout comme toutes ces situations inventées par l'auteur, avec de nouveaux noms pour désigner tel aliment ou tel objet, qui m'ont un peu rendues confuse.
 
En ce qui concerne les caractères des 2 personnages principaux, j'ai beaucoup aimé le personnage d'Oliver rendu très sympathique, à l'écoute, bienveillant, etc. Par contre, j'ai moins aimé le personnage d'Alice. Pourtant, on se prendrait au contraire facilement d'attache pour elle, elle est souvent seule car personne ne tient cas d'elle de par sa différence. Elle passe ses journées seule et on voudrait du coup se prendre d'attache pour elle. Mais elle est rendue capricieuse, passe à l'acte sans jamais réfléchir aux conséquences et du coup, elle met toujours en danger notre duo de personnages et c'est un peu agaçant.
 
Le style de l'auteur quant à lui est très beau. Il est poétique, onirique, très imaginatif mais assez enfantin il faut le dire.
 
Magnifique couverture, je suis en amour !! La matière est gommée, c'est superbe.
 
Terminons sur le fait que c'est par contre une belle histoire, une belle quête.

En somme, vous l'avez compris une lecture partagée mais je ne regrette absolument pas cette découverte qui par son style reste une belle lecture tout de même, mais je ne m'attendais pas à cela non plus.
Cela reste un roman jeunesse à lire car assez étonnant mais il faut le lire avec un esprit enfantin, chose que je n'ai pas faite à l'entrée de ma lecture faute de penser qu'il s'agissait là d'un Young Adult.

 





lundi 14 novembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? #53



Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.



On répond à trois questions.
 
  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?  
Au pays de l'Ailleurs
- Tahereh Mafi -
 
 
 
« Il était une fois une petite fille délaissée… »

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood, ce monde éclatant où les couleurs sont révélatrices d’un don magique. L’incolore jeune fille de douze ans n’a donc apparemment aucun intérêt, et les habitants de ce lieu en ont fait une paria. Aussi, lorsque Oliver lui propose de l’aider à chercher son père, la seule personne qui a toujours cru en elle, Alice accepte. Même si le garçon est son ancien ennemi de classe et que son talent consiste à tromper son monde. Même si, pour retrouver celui qui a disparu trois ans plus tôt, ils devront explorer le dangereux pays de l’Ailleurs… Un endroit où rien n’est ce que l’on croit, et où les pièges pullulent. Un endroit où ils trouveront peut-être plus que ce qu’ils sont venus y chercher. 




J'ai mis beaucoup de temps à le lire, c'est une belle histoire
mais j'y ai trouvé des longueurs et j'ai eu du mal du coup
à m'intégrer à fond dans cette lecture. 
Chronique en préparation, elle paraîtra dans la semaine.

Vengeance haute couture
- Rosalie Ham -
 
 

1951. Tilly Dunnage est de retour. La petite bâtarde autrefois chassée de chez elle par les préjugés et l’hostilité des bien-pensants est devenue une jeune femme incroyablement élégante et provocante, pour qui le style et le chic de Paris n’ont plus aucun secret. Elle affole les hommes et suscite l’envie des femmes. Sa revanche, elle la tient : toutes celles qui aujourd’hui encore la méprisent veulent à tout prix ses conseils, et ses robes. Tilly coud. Tilly coupe. Mais, en fait, Tilly prépare en secret le grand finale qui vengera son enfance blessée et lui rendra sa dignité.
 
Adapté au cinéma avec Kate Winslet, Judy Davis, Liam Hemsworth et Hugo Weaving.



Bon alors là par contre, je pense que ce roman va être lu en un rien de temps.
J'adore l'ambiance, j'ai du mal à lâcher ma lecture.
 
 
 
ET
 
 
Princesse Sara - Tome 1 -
- Audrey Alwett, Nora Moretti -
 
 
 

Sara a toujours vécu aux Indes, quand son père, le capitaine Crewe, l'emmène parfaire son éducation dans un pensionnat de jeunes filles à Londres. Les amitiés se révèlent avec Ermengarde et la petite Lottie, et les inimitiés avec cette peste de Lavinia et surtout la directrice pète-sec : Miss Minchin Néanmoins, grâce à sa richesse et son talent dans tous les domaines Sara devient vite la star du pensionnat, d'autant que son père lui envoie des lettres surprenantes : il investirait dans des mines de diamants... Miss Minchin rivalise d'imagination pour flatter et gâter son élève, jusqu'au jour où deux avoués se présentent au pensionnat. Le capitaine Crewe est mort ruiné, laissant sa fille sans le sou.
 
 
 
J'ai un Nora Roberts qui m'attend
ou bien un Kristan Higgins.
 
 
 
 
BONNE SEMAINE !!
 
 
 

mercredi 9 novembre 2016

Pulpeuse fiction

Prof un peu boulotte et très gaffeuse
cherche grand amour...




Auteur : Sophie Noël
Illustration de couverture : Camille Carreau

Editeur : City Editions
Collection : Roman
Roman - Chick lit - Maladresse - Surpoids - Amour - Amitié - Métier de prof -
Pages : 298
Parution :










Synopsis :

Accro à ses copines, à son chat et à ses soirées pizza-vidéo-pinard, Victoire est une gaffeuse invétérée. Avec ses rondeurs en trop, cette prof de collège de trente ans passés a bien du mal à trouver le prince charmant. Son dernier amoureux l'a même quittée pour devenir... prêtre ! De quoi la faire douter de son sex-appeal. Mais Victoire possède une détermination à toute épreuve. Quand elle rencontre Arnaud, un beau prof de musique, elle a le coup de foudre. Bien décidée à le séduire, elle commence un régime. Sauf qu'Arnaud ne semble pas prêter attention à sa pulpeuse prétendante. A-t-il déjà une petite amie ? Pour en avoir le cœur net, elle fouille dans son casier. Mais, forcément, elle se fait prendre la main dans le sac par Axel, le sexy surveillant du collège. Pour acheter son silence, il lui propose alors un deal : une liaison avec elle. C'est là que les ennuis commencent...

Victoire, dit Vic, est professeur de sciences de la vie et de la terre dans un collège. Proche de la trentaine, Vic vit seule avec son chat Bigoudi, est très timide, manque terriblement de confiance en elle et cela est notamment lié au fait qu'elle a des problèmes de poids. Elle n'est pas du tout à l'aise avec son corps, elle sait qu'elle a quelques kilos en trop malgré avoir tenté de nombreux régimes, elle rougit facilement pour un rien, et sa maladresse la met dans des situations inconfortables.  Sentimentalement, elle est au point mort depuis quelques mois, lorsque son petit copain l'a quittée pour devenir prêtre... Depuis, Vic se demande ce qu'elle a fait au bon Dieu pour réussir à dégoûter un homme de l'amour terrestre... Elle s'est sentie très vexée qu'il la quitte pour faire vœu de chasteté et depuis, elle ne regarde plus les hommes...
 
Jusqu'à ce qu'Arnaud apparaisse dans sa vie. Bang ! Coup de foudre ! Arnaud, c'est le prof de clarinette de son petit frère Arthur. Elle décide donc d'accompagner plus souvent son frère à la musique. Et lorsqu'elle apprend au fil des conversations qu'Arnaud est en plus prof de musique dans un collège, elle tente le tout pour le tout de se faire muter dans ce même collège !
 
Victoire est comme ça, elle agit sans réfléchir mais reste toujours déterminée.
 
Mais ce qui poursuit Victoire, ce sont les gaffes... Si bien que lorsqu'elle prend une vraie résolution pour reprendre sa vie en main, cela ne va pas forcément rouler comme elle l'entend.
 
Dans ses bonnes résolutions, Vic a décidé de perdre du poids et elle s'est donc inscrite à Weight Watchers. Bon, bien sûr, elle ne fera pas l'impasse sur les fameuses soirées entre copines : les PVP (pizza, vidéo, pinard). Mais elle est bien décidée à séduire le bel Arnaud et s'engage dans un vrai parcours du combattant.
 
Sauf qu'Arnaud, ne s'aperçoit absolument pas de Vic dans son quotidien. Déterminée comme elle est, elle décide de décortiquer un peu la vie de son bellâtre et tente une fouille du casier d'Arnaud en salle des profs afin d'y trouver des infos croustillantes et surtout savoir s'il a ou non une petite amie.
Et bingo, Vic a tellement la poisse qu'elle se fait épingler par Axel, un pion hyper sexy que tout le monde voudrait avoir dans son lit. Elle tente de se justifier comme elle peut auprès d'Axel mais rien à faire, Axel veut acheter son silence en lui proposant un drôle de deal pour taire son expédition dans le casier du prof de musique.
 
Alors quand on est une jeune femme comme Vic, timide et sans aucune confiance en soi... on se laisse avoir et c'est là que les ennuis vont commencer pour Vic.
 
Car lorsqu'Arnaud décide d'organiser un projet de chorale pour souder un peu plus l'équipe enseignante et que le but final est de partir en Irlande pendant les vacances scolaires pour faire un stage dans un superbe manoir les ennuis vont aller en grandissant pour Vic dans ses intentions de séduire Arnaud. Dès qu'elle tente de mettre en place un jeu de séduction vers Arnaud, elle accumule les maladresses et gaffes en tout genre. Et en plus de ça, Axel, le pion, vient lui mettre des bâtons dans les roues avec son chantage.
 
Décidément, la poisse s'acharne sur notre pétillante Victoire !!
Une lecture pleine d'humour !
 
Je m'attendais à passer un agréable moment avec cette lecture au vu de la couverture, du synopsis et du titre et je n'ai pas été déçue, bien au contraire !
 
Très bon moment en compagnie de ce roman moderne et humoristique. L'histoire est très tendance, on a un panel de personnages attachants, et le style est très agréable, avenant et humoristique.
 
De bons dialogues entre les personnages. On se surprend même à rigoler aux frasques de Victoire.
 
Le personnage de Victoire est vraiment extra, elle est pétillante mais totalement poissarde !! Les maladresses s'enchaînent pour notre plus grand plaisir sans non plus que cela paraisse redondant. On s'attache à elle car dans son parcours du combattant pour séduire le bel Arnaud, elle va tout tenter y compris l'inscription à Weight Watchers et la pesée du lundi... et elle aura beau faire, elle est tellement timide et peu sûre d'elle qu'elle va enchaîner les gaffes dans ses tentatives de séduction. Elle essaye tout, écrire un cahier de métamorphose, retapisser les murs de son appartement avec des post-it où elle a noté des phrases clés pour se motiver encore plus... Elle est drôle, entière, et pleine de peps, et est attendrissante dans ses tentatives de séduction.
 
Par ailleurs, on suit le parcours de Vic dans sa tentative de métamorphose afin de se sentir mieux dans sa peau : tenter d'être moins timide, moins gaffeuse, perdre du poids, prendre de l'assurance, etc. Ce n'est pas si simple, il y a des hauts et des bas tout au long de la lecture et on ne sait pas du coup si elle va réussir à obtenir ce qu'elle souhaite pour elle-même.
 
Pas une seconde d'ennui dans la lecture, un bon rythme.
 
Un petit mot sur la couverture, je l'ai trouvé vraiment bien appropriée à l'histoire avec cette jeune femme pulpeuse, les altères pour son parcours du combattant pour perdre du poids et faire du sport, son chat Bigoudi, le petit verre de vin qui représente les soirées entre copines... Bref tout y est et j'ai trouvé ça très bien. La coloration est fraîche et moderne, tout autant que l'histoire !
 
Un roman plein d'humour et léger entre recherche du grand amour et quête de soi,
 à découvrir pour passer un très bon moment lecture !!!