mercredi 6 mars 2013

Le jour où j'ai largué mon ex

Auteur : Emma McLaughlin et Nicola Kraus
Traducteur : Cyril Laumonier

Titre original : Over you

Editeur : Michel Lafon
Roman Ados - Amour - Rupture - Tristesse - Secret - Amitié
Pages : 246
Parution : 14 mars 2013










Synopsis :

Vous vous êtes fait larguer ? Vous êtes inconsolable ? Vous n'arrivez pas à vous le sortir de la tête ? Maxine Scot a la solution pour vous. Grâce à Ex & Cie, apprenez à surmonter vos chagrins d'amour en un clin d'œil. Et n'oubliez jamais : celui qui vous a quittée finira par le payer ! Avec ce programme quasi magique, Max devient la coqueluche du Tout-New-York. Jusqu'au jour où Hugo, le Seul, l'Inégalable, ressurgit dans sa vie. Mais comment oublier l'unique garçon qu'elle a jamais aimé ? D'autant qu'avec tous les efforts qu'elle fait pour l'éviter, elle n'a plus le temps de s'occuper de qui que ce soit ! Son plus gros défi est peut-être bien celui-ci : reprendre enfin son cœur à celui qui l'a volé.  
 
- New-York -


Maxine a une solution pour vous si vous vous êtes fait larguer et que vous êtes inconsolable sans pouvoir vous enlever de la tête le tant aimé.  
Cette ado a monté une boîte Ex & Cie, qu'elle gère d'une main de maître avec des associés qui viennent l'épauler. Associés du même âge que Max bien sûr.
 
C’est le bouche à oreille qui a fait connaître Ex & Cie. Max a monté tout un programme pour venir en aide aux adolescentes qui ont été larguées, programme pour totalement oublier l'ex petit copain et le lui faire payer.  Une méthode qui a déjà fait nombre de fois ses preuves.
Alors pourquoi Maxine en est arrivée là ?
 
Elle-même s’est faite larguer par celui qu’elle aimait tant lorsqu’elle vivait en Angleterre. Hugo était le bien aimé. Un vide total dans sa vie comme si une brèche s’ouvrait sous ses pieds, si bien qu’elle a souhaité changer de vie et quitter l’Angleterre et l’internat où elle était, et où il se trouvait aussi. Pour ne pas plonger dans l’overdose de crème glacée et guetter les faits et gestes de celui-ci, elle a donc quitté l’Angleterre pour aller s’installer chez sa mère à NY. Une mère peu présente pour Max, et qui vient de s'installer chez son compagnon après avoir tant de fois bougé un peu partout. La famille va s'agrandir puisque la mère de Max attend un enfant.
 
Max a réussi à convaincre ses parents de lui laisser une année sabbatique avant de reprendre des études. Elle n'a d'ailleurs en vue qu'une seule Université dans laquelle elle aimerait poursuivre ses études...
Durant cette année sabbatique, elle a donc décidé de venir en aide à celles qui, comme elle, se sont faites larguer.  

Tandis que Max est en plein boum pour faire oublier à l’une de ses clientes le garçon qui l’a mise dans cet état, elle rencontre Ben qui vient livrer à domicile des meubles pour bébé. Elle sympathise avec lui rapidement. Il est amusant, sensible.
Après quelques rencontres avec lui, elle en vient à se demander si cela pourrait être plus que de l’amitié qu'elle ressent pour lui car tout compte fait elle pense souvent à lui. Ceci paraît bizarre à Max car elle pense aussi toujours à Hugo. De son côté, Ben, se surprend également à penser à Max qu'il vient en somme de rencontrer...
 
Mais voilà, que lors d’une soirée elle croise son ex, le fameux Hugo. Ici, à New-York, alors qu'elle ne pensait jamais le revoir... Très surprenant pour Max de le voir dans cette ville, car la vie d’Hugo se passait en Angleterre.
 
Et voilà que le petit quotidien de Max s’effondre… comment va-t-elle surmonter cela. Saura-t-elle faire face à cette situation ? Et va-t-elle pouvoir appliquer pour elle-même, ce qu’elle fait pour ses clientes... Mais ses amis et associés n’ont jamais rien sû de sa vie d’avant, et sans ces connaissances aucun d’eux ne pourra apporter de l’aide à Max. Il faudrait que celle-ci s’ouvre enfin, mais ça n'est pas dans les habitudes de Max...


Voilà un roman pour lequel je suis assez mitigée…
 
 
Une histoire sympathique, amusante, à l’instar de la couverture. Le thème des cœurs brisés est pourtant souvent emprunté mais l'histoire est sympathiquement tournée et on ressent les émotions des personnages. Mais j'y ai ressenti quelques brèches qui, du coup, me laisse un sentiment partagé de cette lecture.
 
C’est donc un roman pour ados, et on retombe facilement à cette époque oui. Le personnage principal, Maxine, s’acharne à son « travail » et cette boîte qu’elle a montée avec des associés qui sont devenus ses meilleurs amis, rencontrés au fur et à mesure de ses aides auprès des âmes larguées. Elle ne pense donc qu’à aider les ados qui comme elle se sont fait larguer et surtout les aider à en faire baver au fameux « ex ». Elle a au fur et à mesure monté tout un programme d'aide pour surmonter le chagrin, celui-ci est un peu spécial je trouve....
Si bien que Maxine, très attachée à son entreprise, ne pense pas trop à elle.
C'est une battante, qui a du caractère. Elle est livrée à elle-même, vivant chez sa mère mais dans une sorte d'appartement au sous-sol. Une mère peu présente depuis la naissance de Max, qui a rencontré quelqu'un, qui s'est installé avec lui et qui bientôt vont devenir parents. Pour Max c'est un peu le coup dur car sa mère n'a jamais pris soin d'elle alors pourquoi vouloir de nouveau un enfant...
Une ado un peu trop laissée de côté je trouve.....
 
C'est donc vous l'aurez compris, avec ce thème des coeurs brisés, une histoire d’amour ou plutôt histoires d'amours devrais-je dire, mais aussi grande histoire d’amitié. L’humour est présent, et les rebondissements aussi. On suit donc plusieurs intrigues en même temps.  
Par contre, ce que j’ai moins aimé dans ce thème des coeurs brisés, c’est "le cliché de la rupture" bien trop présent dans le livre.
 
Les personnages sont attachants, mais quelque fois Maxine m’a un peu énervée. Pensant toujours avoir les bonnes clés en mains sans s’occuper du mal qu’elle pourrait faire….
Personnages attachants et intéressants. J'ai même préféré les personnages secondaires au personnage principal.
 
Le gros point faible que j'ai mal perçu dans ce roman est : le style. J'ai eu au début beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, non pas parce que celle-ci me déplaisait mais plutôt à cause des tournures de phrases mais aussi ce méli-mélo que l'on trouve au sein de chaque chapitre... Des tournures de phrases m’ont dérangées. J’ai même partagé ce livre avec des personnes de mon entourage pour savoir si c’était juste une mauvaise perception de ma part ou pas.  Et bien non, les personnes avec qui j’ai partagé le livre ont bien perçu la même chose que moi et ces fameuses tournures de phrases très, très, biscornues. 
J’ai trouvé le style très étrange, les chapitres mêlaient les différentes histoires si bien qu’on avait un début puis on passait à autre chose et puis on avait la suite de la première histoire…. Si bien qu’avec tant de changements à tout bout de champ, j’ai eu beaucoup de mal à m’accrocher à la lecture.
 
Finissons sur un point positif, la couverture. J’ai beaucoup aimé cette couverture ainsi que l’illustration de la 4èmede couv, les polices d'écritures également sur cette couv et la 4ème de couv. Les petites illustrations au début et fin de chapitre sont très agréables aussi.
 
Malgré des points faibles, l'histoire en elle-même est sympa et je dois dire que je verrais bien cette histoire en fiction filmée pour ados, série ou film....
 
Un petit rappel : Emma McLaughlin et Nicola Kraus sont les auteurs du succès "Nanny, le journal d'une baby sitter".


C'est pour moi, une lecture mitigée avec quelques points faibles
 mais un bon scénario. Ce n’est par contre, que mon avis,
je sais que ce livre a été très apprécié par d’autres lecteurs.
 



Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Mars 2013




http://www.michel-lafon.fr/