lundi 24 juillet 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #72







Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.
 

  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?



 
 
The Renegade - Tome 1 : Wilder
Rebecca Yarros
 
 
Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…

Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails.








Immense coup de cœur !!
Je ne sais pas quand sort la suite de la saga mais j'ai adoré ce Tome 1 !!!!
Chronique en préparation.



Sinon, j'ai lu :




Chambres avec vue sur la mort
- Simon Brett -

Un petit hôtel résidentiel dans une charmante station balnéaire anglaise... Miss Naismith tient à la réputation de son établissement, et ses clients sont soigneusement triés sur le volet. Ladies qui furent richissimes, anciens officiers de l'armée des Indes, même si le temps de leur splendeur est passé, ils ont su sauvegarder les apparences et s'habillent toujours pour le dîner...

Évidemment, la nouvelle venue, Mrs Pargeter, détone un peu. Elle est riche, sans aucun doute, mais ses manières laissent à désirer. Indiscutablement, Mrs Pargeter n'a pas " la classe ". Miss Naismith commence à se demander avec angoisse si elle n'a pas commis une erreur... Une erreur fatale...








Une lecture qui fût agréable et rapide, une ambiance très british dans une station balnéaire anglaise et une sorte de jeu cluedo que j'apprécie à lire de temps en temps.
Chronique en préparation. 





La semaine fût très productive
car j'ai lu un 3ème roman :




Seduce Me - Tome 1
- Gina Gordon -



Il n’est pas un homme bien, il est celui dont elle a besoin. 

La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est arrogant, amoral et macho. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « Sors avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. » Sauf que, très vite, le vent de liberté que Max fait souffler sur sa vie bien réglée menace de tout emporter sur son passage : son avenir tout tracé, ses certitudes et bien plus encore…







Oh la la, top aussi cette lecture.
Lecture pour personnes avisées car romance érotique.
Chronique en préparation.


 

 
Danse d'une nuit d'été
- Maeve Binchy -
 
 
Il aura suffi de quelques minutes, pour que l'île grecque d'Aghia Ana, réputée pour sa quiétude, devienne le théâtre d'une tragédie. Au large de ses côtes, le bateau qui avait l'habitude de proposer des excursions dans la baie, s'embrase, par une belle après-midi d'été, sous l'œil médusé des habitants et des touristes. Parmi eux, David, Elsa, Thomas et Fiona, tous d'horizons différents, de passage pour un séjour qui se voulait inoubliable. Un insulaire, Andreas, va leur proposer de s'installer dans sa taverne pour se remettre de leurs émotions. Ébranlés par le drame, ils vont peu à peu fraterniser, se découvrir et se dévoiler, livrant leur part d'intimité et de secrets...
 
 
 
 

 
 
 
 
La fille d'avant
- JP. Delaney -
 
 
 
 
 
 
 
BONNE SEMAINE !!
 
 
 
 
 

mardi 18 juillet 2017

Slow Burn - Tome 4 : Crush





Auteur : Maya Banks
Traducteur : Evelyne Jouve

Titre original :With every breath

Editeur : Harlequin
Collection : &H
Roman - Romance contemporaine - Série Slow Burn - Suspense - Paranormal
Pages : 342
Parution : 14 juin 2017
Merci à Harlequin pour cette lecture







Synopsis :

Un désir dangereux. Un amour interdit.

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

 
 
TOME 4 de la saga SLOW BURN
 
SPOILER
 
(pour ceux qui ont déjà lus les autres opus de la série
sinon, ce roman peut être lu indépendamment)
 
 
Eliza Cummings est une jeune femme forte et qui n'a pas peur du danger. Elle fait partie du SSD, une agence de sécurité qui a à sa tête les frères Devereaux. Elle est très bien considérée au sein de l'agence, elle est reconnue comme étant très professionnelle et elle considère toujours chaque mission comme un acte de justice.
 
Les agents de l'agence SSD (Service de Sécurité Devereaux) sont désormais devenus également des amis. Des amis à qui elle cache certaines parties de son passé.
 
Un passé qui va lui sauter à la figure et qui va la replonger dans ses pires cauchemars. Mais elle sait que là encore, elle doit porter justice pour elle et tant d'autres femmes. Elle était pleine de colère, de désespoir même, et avait le sentiment de trahison et de révolte. Une révolte contre la justice qui était censée faire respecter la loi et punir ceux qui l'enfreignaient.
Eliza allait rendre justice, seule, pour elle et toutes ces femmes qui avaient subi tant d'atrocités, quitte à y laisser sa vie. Et elle compte bien rendre justice seule, sans avertir ses amis et coéquipiers. Pour ça, elle doit la jouer fine car ses coéquipiers ont tous un don particulier, un don paranormal. Elle doit donc être forte pour ne pas se laisser prendre d'en leurs filets car beaucoup de ses amis savent lire dans les pensées, donc si l'un d'entre eux découvrent qu'elle veut mener justice seule, personne ne la laissera libre de ses actes.
 
Elle décide donc de tourner le dos d'une certaine manière à ses amis et coéquipiers afin de protéger ceux qu'elle aime. Il n'y a qu'une personne qui trouve le comportement d'Eliza étrange, c'est Wade Sterling. Et Wade ne lâche jamais prise. Wade ne laisse rien paraître de lui, il ne cache ni son arrogance ni son égoïsme. Mais quand il ressent qu'Eliza est hantée par quelque chose qu'il ne s'explique pas, il sait alors qu'il se passe quelque chose de grave car Eliza n'a jamais eu peur de rien et a toujours su tout affronter même le pire.
 
Pourtant, Wade ne connaît pas tous les secrets d'Eliza, ses pires secrets. Mais il sait qu'il ne va pas la laisser mener seule un combat qu'il ne connaît pas encore. Il n'a pas toutes les cartes en mains mais au fond de lui, Eliza lui appartient et il devra la protéger coute que coute.
 
Eliza, elle, est bien déterminée à mener son combat seule et pour cela elle doit esquiver l'arrogant Wade Sterling...
 



Bon, ce sera un avis mitigé pour ma part...


Maya Banks fait partie des incontournables de la romance contemporaine mais je ne l'avais encore jamais lue. Alors l'occasion fût pour moi de découvrir sa plume, et je partais en toute connaissance de cause avec cette lecture qui est le 4ème opus de la série Slow Burn que je n'avais jamais lue. Mais si j'ai lu cet opus c'est qu'il n'y avait aucun problème à le lire sans en avoir lu les précédents. Cela ne m'a, en effet, absolument pas dérangée ! J'ai très bien compris tout le sens de l'histoire car ici, Maya Banks, sait nous donner les explications nécessaires pour pouvoir comprendre ce qui s'est passé auparavant. Aucun souci de se sentir perdu au cours de la lecture, ça c'est un bon point et l'annonce faite qu'il pouvait être lu sans avoir lu les tomes précédents est validée, c'est un opus indépendant qui reprend les personnages de la saga !

Passons au côté mitigé de la chose....
J'ai eu en fait beaucoup de mal à m'intéresser à l'histoire sur les 150 premières pages car justement cette histoire est plate et elle traîne en longueur. J'ai trouvé que l'action démarrait dès les 150 premières pages passées et du coup c'est long et on a envie d'abandonner. Ces 150 pages passées, on a une action qui démarre tout doucement, du coup ça donne envie de poursuivre tout de même la lecture et là on se laisse embarquer par l'histoire.
L'histoire, même si je me suis laissée embarquée après les 150 premières pages, je l'ai tout de même trouvée un peu tirée par les cheveux.... En plus de ça, j'ai trouvé que l'auteure se répétait et que, du coup, l'histoire manquait de profondeur et qu'elle aurait pu être développée différemment. Malgré cela, j'avais envie de poursuivre pour en connaître le dénouement.

Autre point qui m'a agacée dans ce roman, est le personnage masculin de Wade Sterling. Je n'ai pas aimé ce personnage. Il estime qu'Eliza lui appartient, comme un objet pourrait lui appartenir. Il a des bons côtés car il veut la protéger mais dans l'ensemble je n'ai pas aimé le caractère de ce personnage.

En ce qui concerne l'écriture, je n'ai jamais rien lu auparavant de cette auteure comme je vous l'annonçais plus haut donc je ne peux pas comparer avec ses autres romans mais j'ai trouvé énormément de répétitions dans les dialogues et ça m'a un peu agacée !!! Rrrrr.....
Dans les dialogues notamment, on retrouve je ne sais combien de fois le mot "Bébé", soit la façon dont Wade nomme Eliza. Mais.... c'est pas possible ! ... Il faut changer les dialogues de temps en temps !!!! On en mange du début à la fin du "Bébé" et vu que je n'aimais pas non plus le personnage de Wade, sa façon de s'exprimer ne me plaisait pas non plus !! J'ai eu la sensation de lire et relire les mêmes dialogues !! C'est redondant à la fin...

Le côté romance contemporaine et érotique est présent, il manque un peu de profondeur pour moi car l'évolution de la romance est trop rapide.

C'est un livre que je conseille plutôt à ceux qui auront lu et aimé précédemment la saga des aventures des agents du SSD, qui aimeront poursuivre l'aventure avec les mêmes personnages.

Pour ma part, je n'en ressort pas convaincue
avec une histoire qui n'a pas su m'emporter et où il y a trop de répétitions.
Peut-être devrais-je lire un autre roman de Maya Banks afin de comparer mon ressenti.  



dimanche 16 juillet 2017

In My MailBox #10



In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren
et les regroupements pour la blogosphère francophone se font ici :
Ce rendez-vous permet de partager les nouveautés de notre bibliothèque :
livres reçus dans notre boîte aux lettres, livres achetés ou empruntés
et pour ma part,
je rajoute également les livres trouvés dans les boîtes à livres
car ma région s'est mise à ce concept pour ma plus grande joie.




Cette semaine, les petits nouveaux arrivés
dans ma pile à lire sont :




Entre achats et récolte dans les boîtes à livres ;-)





Et vous, quoi de neuf dans votre PAL ?



BON DIMANCHE

 

mercredi 12 juillet 2017

Juste avant le bonheur



Auteur : Agnès Ledig

Editeur : Pocket

Roman - Rencontres - Emotions - Vie - Famille - Espoir - Drame - Résilience
Pages : 336
Parution : 2 Octobre 2014












Synopsis :

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend...


Julie, toute jeune maman, 20 ans, accepte la vie qu'elle mène pour son fils de 3 ans, Lulu. Elle a depuis longtemps rangé au placard ses grands idéaux fabriqués étant gamine. C'est pour cela qu'elle encaisse tout ce que lui colle sur le dos son "connard" de patron. Elle a besoin de ce boulot, un emploi dans une supérette, à la caisse.
 
Julie fait partie de ces gens que le destin épargne peu.
 
A sa caisse, un jour, elle rencontre Paul Moissac. Cela fait bien deux ans au moins qu'elle est caissière et c'est la première fois qu'un client lui dit bonjour en l'appelant par son prénom. Un homme d'un certain âge qu'elle va croiser et recroiser dans sa supérette. Emu par cette jeune femme, il lui propose un jour de l'emmener avec lui passer 3 semaines de vacances dans sa maison de Bretagne.
 
Julie n'a plus l'habitude qu'on soit gentil avec elle, n'a plus l'habitude qu'on lui porte attention, et puis surtout elle ne connaît ni d'Eve ni d'Adam cet homme. Mais ce type avait dans le regard quelque chose de sincère et gentil. Méfiante, elle accepte pourtant sa proposition. Et si elle l'accepte, c'est pour son fils Lulu qui n'a jamais vu la mer.
 
Paul vit seul depuis que sa femme l'a quitté, et les vacances dans la maison de Bretagne il devait les passer avec son fils Jérôme. Connaissant son fils, il ne dit rien quant au fait qu'il y aura des vacanciers supplémentaires, il sera suffisamment tôt au courant lorsqu'ils passeront le chercher en voiture et n'aura d'autres choix que de les suivre. Jérôme a du mal à relever la barre depuis qu'un évènement à changer le cours de sa vie.
 
Julie n'y croit toujours pas quelques minutes avant que la voiture de Paul n'arrive, elle pense que cet homme va la planter là et que sa proposition n'était en fait qu'une mascarade... Elle a toujours fait partie des gens pour qui la vie est dure. Et lorsqu'elle voit la voiture arriver, elle se dit qu'elle aurait eu tort de ne pas accepter la proposition, elle qui voulait faire voir la mer à son fils qui n'a pas demandé à vivre dans 25m2 avec des jouets trouvés chez Emmaüs.
 
Paul aime l'idée de cette expédition entre son fils Jérôme et cette jeune femme et son fils qui l'émeuve.
 
Lulu verra la mer....et......


Oh mon dieu !!!! Coup de cœur !!


Je ne savais pas comment écrire cette chronique pour plusieurs raisons. La 1ère raison, est moins on en dit sur l'histoire mieux c'est ! Il faut la découvrir au fil des pages pour en ressortir coi... donc il est difficile alors d'en faire une chronique.
La 2ème raison, est que lorsqu'il s'agit d'un énorme coup de cœur comme ici, j'ai toujours beaucoup de mal à en extraire une chronique....
 
Je vous avoue que je ne me souviens plus de la dernière lecture qui m'a fait pleurer..... Ici, je n'ai pas réussi à retenir mes larmes. J'en suis ressortie bouleversée.
 
Quelle merveilleuse lecture, quelle belle écriture et quelle histoire poignante et magnifique !!
 
On se met à la place du personnage de Julie. C'est tellement réel, que l'on ne peut faire autrement. Et là, tout le côté humain ressort. Les émotions sont retranscrites avec tellement de justesse.... Je ne sais quoi dire. C'est à la fois une très belle histoire et une "putain" d'histoire poignante qui ne vous lâchera pas de sitôt.
 
J'ai trouvé que ce roman nous faisait prendre du recul sur notre vie, nous amenait à réfléchir.
 
Et puis quelle écriture..... Ma-GNI-fique écriture !!! Tant de belles phrases retenues, tant de jolis mots mis bout à bout qui nous font ressentir des émotions diverses.
 
J'ai été captivée du début à la fin par cette superbe histoire, je n'ai pu lâcher ma lecture avant de l'avoir finie. Embarquée dès les premiers instants, cette lecture fût avaleée en une bouchée. Impossible d'en ressortir sans l'avoir terminée d'une traite.
 
Je ne saurais que vous conseiller de lire ce roman tellement il est magnifique et sur les mots et sur l'histoire.

J'ai, du coup, acheter un autre livre de cette auteure. Espérant retrouver les mêmes belles choses qu'à travers ce roman. 

Un réel coup de cœur. Une histoire qui m'accompagnera pendant très longtemps.
Et surtout, dites-en le moins possible sur cette histoire.
Elle est à découvrir au fil des pages.



lundi 10 juillet 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #71





Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.
 

  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?


 
Slow Burn - Tome 4 : Crush
- de Maya Banks -  



Un désir dangereux. Un amour interdit.

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.
 
 
 
 
Chronique en préparation mais avis mitigé !!!
 
 


Sinon, j'ai lu également :





Le baiser de la mariée
- Abbi Gaines -
 


Lâchement plaquée par son fiancé sur un plateau de télévision où l'on se dit « oui » devant des millions de téléspectateurs, Casey tente de s'éclipser discrètement. Mais cette dérobade n'est pas du tout du goût du millionnaire Adam Carmichael, directeur de la chaîne aussi séduisant qu'autoritaire. Déterminé à sauver la soirée, et sa ravissante candidate au mariage, il prend in extremis la place du fiancé ̶ et épouse Casey sous le regard des caméras. Il sera bien temps de faire annuler ce mariage factice, pense-t-il. Sauf que, au matin de leurs « noces », Adam et Casey découvrent que leur mariage est bel et bien légal. Et qu'il leur faut cohabiter un an avant d'obtenir une annulation...





 
Une lecture sympa, facile à lire, très bien pour la saison estivale.
Chronique en préparation.
 
 


 
The Renegades - Tome 1 : Wilder
de Rebecca Yarros



Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…

Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails.


 
 
 
Je ne sais pas encore !!!
 
 
 
 
 
 
BONNE SEMAINE
et BONNES LECTURES  !
 
 

 

mercredi 5 juillet 2017

Mariages à Fool's Gold



Série Rencontres à Fool's Gold




Auteur : Susan Mallery
Traducteur : Juliette Bouchery

Titre original : Only His

Editeur : Harlequin
Collection : Prelud'
Roman - Romance - Feel-good - Famille - Amitié - Amour - Triplés - Mariage - Célibat -
Pages : 341
Parution : 01 Avril 2013







Synopsis :

Tout le monde se marie à Fool's Gold ! Tout le monde, à l'exception de Nevada Hendrix qui assiste, émue, aux préparatifs de mariage de ses soeurs. Côté sentimental, pour elle, c'est le calme plat ! Même sa mère a une vie amoureuse plus intense que la sienne ! Heureusement, son travail passionnant occupe tout son temps. Aussi est-elle ravie quand une occasion de booster sa carrière se présente, un job en or à deux pas de chez elle. En or, vraiment ?... Lors de l'entretien d'embauche qu'elle envisageait comme une simple formalité, Nevada a la surprise de découvrir que son futur boss n'est autre que Tucker Janack, son premier amour. Celui qui lui a appris le plaisir et brisé le cœur.
A Fool's Gold, les cloches ne cessent de résonner car les mariages vont bon train. Sauf pour Nevada.

Nevada c'est une jeune femme issue d'une famille très soudée et nombreuse. Normal, car elle a plusieurs frères et sœurs et elle fait partie de triplés. Ses deux autres sœurs triplés se prénomment Dakota et Montana. Toutes les 3 sont également proches de leur mère depuis la mort de son mari et de leur père il y a 10 ans.

Ses sœurs sont déjà en couple, pas encore mariées mais fiancées.

Nevada, elle, n'a toujours pas trouvé l'amour. Elle se donne donc à fond dans son travail. Elle est conductrice de chantier, son travail lui plaît et elle est plutôt douée et réputée dans ce domaine.

Elle avait quitté Fool's Gold il y a quelques années mais à décider d'y retourner pour y vivre auprès des siens et surtout prendre un nouveau départ. Elle décide donc de postuler pour nouvel emploi et après avoir envoyé un CV à la plus grosse boîte de construction,  elle décroche un rendez-vous. Nevada connaît la famille qui possède l'entreprise et pense se retrouver face au patriarche de la famille Janack. Elle va avoir la surprise de passer son entretien d'embauche avec le fils : Tucker Janack. Nevada n'était pas au courant que le patriarche était en train de passer le relais à son fils, un fils qui n'est ni plus ni moins que l'ancien petit ami de Nevada.

En effet, Tucker est l'un des meilleurs amis du frère aîné de Nevada et c'est plus particulièrement celui qui lui a brisé le cœur dans le passé. Elle a toujours été amoureuse de lui, ils ont eu une courte liaison et il lui a préféré une autre femme.

Elle décide de passer outre le fait qu'il pourrait être son patron et qu'elle ait eu une histoire avec lui dans le passé. Elle se sent suffisamment forte pour oublier cette histoire, par contre elle n'oubliera jamais la façon dont il lui a brisé le cœur.

Mais elle veut ce job de rêve ! Et Tucker, lui, n'a pas forcément le choix de travailler avec quelqu'un d'autre. Pour lui, Nevada est un gros atout car elle connaît parfaitement son métier et puis vu les contacts de la jeune femme dans la localité il ne peut pas se permettre de se passer d'elle.
Pour lui, le passé n'est jamais resté ancré en mémoire. Il a toujours eu un amour passionnel pour cette femme pour qui il  a laissé tomber Nevada et depuis il pense que l'amour n'est plus fait pour lui.

Si elle rejoint l'équipe de Tucker, ils vont donc passer beaucoup de temps ensemble et elle va devoir se comporter d'une façon tout à fait professionnelle. Pour lui rien de plus simple, non plus, l'amour l'a toujours mené au désastre donc... le chantier pourra démarrer !!


Une romance contemporaine des plus agréables !

J'avais déjà lu des romans de Susan Mallery et j'avais bien aimé donc lorsque j'ai vu ce roman dans une boîte à livres je n'ai pas hésité et je l'ai pris. Le résumé était sympa et j'avais bien vu qu'il s'agissait par contre d'un roman d'une série "Rencontres à Fool's Gold". Une fois chez moi j'ai pu voir que la lecture pouvait être individuelle sans avoir lu le reste de la saga, donc parfait.
 
On retrouve des petits rappels aux histoires précédentes au cours de la lecture donc aucun souci pour lire individuellement cet opus.
 
Et je n'ai pas été déçue par cette lecture, elle fût agréable et facile à lire. Un bon feel-good et parfait en cette saison estivale.
 
L'histoire est très plaisante mais aussi réaliste. On retrouve tout au long de cette romance plusieurs histoires d'amour donc c'est sympa.
 
On tombe sous le charme des personnages, que ce soit des personnages principaux comme Nevada ou Tucker mais aussi des personnages secondaires comme les sœurs de Nevada, à elle trois elles ont un joli lien du fait qu'elles soient triplés. Elles ne veulent pas froisser l'une ou l'autre sœur. J'ai aimé également le personnage de leur mère mais je ne peux trop en dévoiler à ce sujet.
 
Le personnage de Nevada est drôle et touchant. On la sent très concernée par son travail. D'ailleurs j'ai aimé également cette partie concernant la construction d'un chantier, le fait qu'elle soit à la tête d'une équipe masculine. Une équipe qui tente de la bizuter mais Nevada marque bien son territoire en obtenant de la part de son équipe un respect.
Le personnage de Tucker est lui aussi plaisant, il est rendu sexy mais aussi attentionné et délicat.
Un personnage secondaire vient apporter du piquant à l'histoire et aussi, du coup, de l'humour. C'est le personnage de Cat, mais là aussi je ne peux trop en dévoiler.
 
Les lieux sont joliment décrits ainsi que les anciennes coutumes. Historiquement cette ville a toujours été menée par des femmes et on a quelques anecdotes ici et là au cours de la lecture.
 
Bref, j'ai passé un bon moment livresque avec des personnages attachants
et plusieurs histoires d'amour au cœur de ce roman.

lundi 3 juillet 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #70



Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.
 

  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?




Mille femmes blanches
- de Jim Fergus -
 
En 1874, à Washington, le président Américain Grant accepte dans le plus grand secret, la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple Indien. Si quelques femmes se portent volontaire, la plupart viennent de pénitenciers et d’asiles de tous les États-Unis d’Amérique.

L’une d’entre elles, May Dodd apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tributs et les ravages provoqués par l’alcool. Aux cotés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste à la lente agonie de son peuple d’adoption.
 
 
 
 


 
 
Wha, quelle claque !
Un roman passionnant d'où il en ressort un coup de cœur !!
Chronique en préparation mais je pense qu'elle va me prendre plus de temps car j'ai toujours beaucoup de mal à écrire des chroniques de livres que j'ai adorés.

Slow Burn T4 : Crush
- de Maya Banks -
 
 
 
 Un désir dangereux. Un amour interdit.

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

 
Je n'ai pas suffisamment avancé encore dans cette lecture pour en dire quoi que ce soit. Même si c'est un tome 4, il peut se lire individuellement car des rappels sont faits. Par contre je me paume quand même un peu au niveau des personnages car ils sont assez nombreux...
 
 
 
 
 
 
Je ne sais pas encore, j'ai pas mal de livres dans ma PAL.
En cette saison, j'ai plutôt envie de lectures légères et de romances.
Donc à voir...
 
 
BONNE SEMAINE à tous !!!
 
 

jeudi 29 juin 2017

L'homme idéal... ou presque




Auteur : Kristan Higgins
Traducteur : Karine Xaragai

Titre original :

Editeur : Harlequin
Collection : Mosaïc
Roman - Romance contemporaine - Famille - Amitié - Tranche de vie
Pages : 411
Parution : Juin 2014










Dans le petit village de Gideon’s Cove, 1407 habitants, tout le monde se connaît et tout le monde sait ce qui s’y passe. C’est ici que vit depuis toujours Maggie, trentenaire. Beaucoup de choses rendent heureuse Maggie.
Elle a tout d’abord le Joe’s Diner qu’elle dirige d’une main de maître. Voilà 8 années qu’elle est à sa tête après l’avoir repris au décès de son grand-père. C’est bien souvent ici que les habitants se retrouvent, un petit peu le QG du village. Elle espère d’ailleurs cette année arriver en tête du concours organisé par le magazine Maine Living et remporter la catégorie « Meilleur petit déjeuner ». Et puis elle a des employés fidèles en amitié, telle une deuxième famille.

Ensuite, elle a une famille. Presque toujours aimante. Oui, en somme c’est principalement sa sœur jumelle et son beau-frère. Avec sa sœur jumelle, elle a une grande complicité et l’une et l’autre ressent les émotions de l’autre sans même se parler. Maggie envie un peu la vie de sa sœur jumelle. Elle a une belle situation familiale, mariée à un médecin, a une belle maison, et est mère de famille. Sa sœur jumelle est d'ailleurs toujours montrée en exemple par leurs parents. Mais même si Maggie envie un peu la vie de sa sœur jumelle, elle est également très heureuse que celle-ci ait cette vie là, elle le mérite. Sa mère, elle, est toujours sur son dos et lui répète sans arrêt qu’elle n’a rien fait de sa vie et qu’elle ferait bien de partir de Gideon’s Cove ou de prendre exemple sur sa jumelle.

Et puis, ce qui la rend heureuse, c’est son chien qui la suit partout depuis un bout de temps maintenant.

Une seule chose lui manque pour vraiment la combler. Un homme qui soit amoureux d’elle et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal. Il y a 10 ans d’ailleurs, celui qu’elle croyait être son petit ami et futur mari l'a jetée clair et net devant toute la ville, en public. Par sa force de caractère, elle n’a jamais rien fait paraître à ses proches d’une certaine peine d’être seule, mais les soirées sont bien souvent solitaires, accompagnées de son fidèle chien.

Hélas, ses recherches pour trouver l’homme idéal se terminent souvent en échec. Oui, parce que Maggie est en quelque sorte une « Gaston Lagaffe » au féminin. Elle met toujours les deux pieds dans le plat.

D’ailleurs, c’est ce qu’elle va faire lors de sa rencontre avec un beau jeune homme pour qui, tout de suite, elle a le béguin. Elle clame haut et fort à tous qu’il est très séduisant et qu’elle vient de tomber amoureuse. Sauf que voilà, ce beau jeune homme, un irlandais des plus sexy, n’est autre que le nouveau prêtre du village !!! Et Maggie va continuer les boulettes… Si bien que Maggie devient un peu la cible de nombreuses blagues entre les habitants de Gideon’s Cove. Encore une fois, elle se dit qu’elle s’est couverte de ridicule !! Et encore une fois, sa force de caractère va prendre le dessus car elle a beaucoup d’humour et comme elle le dit, au moins personne ne peut lui reprocher de ne pas être divertissante !! Le nouveau prêtre se prend d’amitié pour elle et voilà qu’il va organiser sa vie sentimentale. Mais de nouveau, les rencontres organisées vont êtres catastrophiques… Les histoires drôles composent sa vie amoureuse et cela divertit Gideon’s Cove.

Et pour arranger le tout, son ancien petit copain qui l’a jetée en public refait surface en ville accompagné de sa merveilleuse épouse. La souffrance de Maggie refait alors surface, la solitude la ronge.

Maggie ne sait donc que faire pour trouver cet homme idéal… et en finir avec ses rencontres catastrophiques qui amusent tout le village.
 


Les romans de Kristan Higgins, je les dévore en un rien de temps !


Ce n’est donc pas la 1ère fois que je lis un roman de Kristan Higgins et, comme à chaque fois, je suis totalement emportée dans l’aventure. On a toujours les mêmes ingrédients : une bonne dose de romance, mais aussi une bonne dose d’amitié et beaucoup d’humour.
 
La narration est à chaque fois très agréable, et avec cette dose d’humour on passe un excellent moment. Il est distillé ça et là au cours de la lecture, juste comme il faut.

Le personnage de Maggie est rocambolesque et me fait vaguement penser à une Bridget Jones. Elle est un peu beaucoup miss catastrophe. Jusqu’à s’amouracher du nouveau prêtre, il faut le faire ! Les situations sont cocasses sans trop de lourdeur, et du coup on ne tombe pas dans la situation pathétique.

Beaucoup de sentiments divers dans ce roman : familiaux tout d’abord avec une réelle fusion entre les sœurs jumelles, et beaucoup d’attention portée l’une envers l’autre. Par contre, une vie familiale difficile avec les parents puisque Maggie se prend toujours des « pics » de la part de sa mère et se demande souvent pourquoi elle lui en veut autant, ce qui contraste fortement avec le soutien que son père lui apporte. Sentiments d’amitié également avec sa copine Chantal, qui est, elle aussi, un sacré phénomène plutôt du genre exubérante et vamp. Et puis bien sûr, l’amour sera également au rendez-vous.

Ce qui est amusant dans ce roman également est de voir comment les ragots sont partagés à vitesse grand V, parfois purement et simplement inventés sur untel ou untel. Les habitants du village prennent donc une certaine ampleur au cours de l’histoire et deviennent à eux seul un personnage important du roman.

Le personnage de Malone, que Maggie rencontre, est intéressant. Un homme qui a vécu toute sa vie au village mais dont personne ne connaît rien sur lui. Justement, les ragots vont bon train sur lui aussi puisque les habitants ne connaissent rien de cet homme, ils lui inventent une vie pas forcément très reluisante… J’aime comment l’auteure l’a rendu énigmatique, un peu sauvage, silencieux et solitaire. Parfois d’humeur calme et posée, parfois acariâtre. L’auteure lui donne à lui aussi une certaine ampleur et au fur et à mesure on apprend à le connaître.

Le décor planté de Gideon’s Cove est sympa, un typique village de pêcheurs.
 
 
Encore une fois, avec Kristan Higgins, ce fût une lecture où j’ai beaucoup ri et une lecture addictive
qu’on ne peut lâcher avant d’arriver à la toute dernière ligne. 
 


Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Août 2014